👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La dernière production des studios Aardman met en scène des pirates.
Huuurrraay ! Serait-on tenté de s'écrier, car voilà un cocktail qui devrait secouer les puces de n'importe quel matelot !
Au final, c'est plutôt "meh".

Entendons-nous bien, l'ensemble fonctionne. C'est sympathique, c'est coloré (un peu terne derrière des lunettes 3D, mais l'on y reviendra), il y a ces petits moments drôles, ok.
Ouais seulement, sales ingrats que nous sommes, nous en demandons toujours plus, parce qu'on aime Wallace et Gromit et parce qu'on aime Chicken Run. Et nous sommes tristesse et amertume lorsque nous constatons que le petit dernier est tout de même moins inspiré que ses grands frères.

Le scénario est téléphoné plusieurs lieues à l'avance (pas forcément gênant, mais j'aime bien être surpris de temps en temps quand même), les pirates passent finalement peu de temps à s'adonner à la piraterie (on les voit surtout à terre, à Londres - quel intérêt de choisir ce thème si riche s'il n'est que superficiellement exploité ?) et le rythme peine à s'installer.

-- note au passage : si je réalisais un film dont l'un des doubleurs était David Tennant et que ce film mettait en scène la Reine Victoria, j'insèrerais nécessairement une référence classy-pop à Dr Who, pourquoi diable ne l'ont-ils pas fait ? ssooo obvious --

Mais revenons à la 3D, car c'est surtout celle-ci qui m'a gênée.
Depuis le premier Wallace et Gromit, l'animation en mode pâte à modeler stop motion donnait un côté roots et "fait main" super attachant, et le distinguait à mes yeux des grosses productions qui sortaient à côté en images de synthèse.
C'est l'un des charmes indéniable des production de ce studio, et une partie de ce qui fait leur personnalité.
Alors pourquoi diable avoir succombé au chant des sirènes de la 3D, qui casse complètement ce côté mimi-bricolo et nous renvoie directement une impression de grosse production qui colle à la mode du moment ?
Teeeeeellement dommage.

Sympatouille donc, mais sans plus.
Et puis, si vous avez déjà joué à Monkey Island dans votre vie, vous savez qu'il est possible de faire bien mieux dans la parodie de piraterie.
jedezel
5
Écrit par

il y a 10 ans

14 j'aime

2 commentaires

Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout
jedezel
5

Keep Calm et retourne jouer à Monkey Island

La dernière production des studios Aardman met en scène des pirates. Huuurrraay ! Serait-on tenté de s'écrier, car voilà un cocktail qui devrait secouer les puces de n'importe quel matelot ! Au...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

2

Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout
Tonto
7

Aardman ! Bons à tout, mauvais en rien

Marin raté, le Capitaine Pirate rêve d’être élu Pirate de l’année. Seulement, il n’a pas le butin nécessaire pour prétendre au titre tant désiré. La rencontre d’un scientifique, un certain Charles...

Lire la critique

il y a 4 ans

13 j'aime

2

Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout
jérômej_
7

Les pirates ! Bons à rien, mauvais en tout

Excellent film d'animation, encore une bonne production des studios Aardman, qui se fait attendre à chaque fois, mais pas pour rien. On ne peut être que contemplatif devant un tel travail, qui doit...

Lire la critique

il y a 5 ans

11 j'aime

5

Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout
jedezel
5

Keep Calm et retourne jouer à Monkey Island

La dernière production des studios Aardman met en scène des pirates. Huuurrraay ! Serait-on tenté de s'écrier, car voilà un cocktail qui devrait secouer les puces de n'importe quel matelot ! Au...

Lire la critique

il y a 10 ans

14 j'aime

2

Connasse, princesse des cœurs
jedezel
1

Moi moi moi moi moi et encore moi

Le succès est un mécanisme incompréhensible. Pourquoi telle chose a du succès ? Pourquoi telle autre chose n'en a pas ? Je me pose souvent la question lorsque je suis face à ce genre de produit, la...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

Underworld 3 : Le Soulèvement des Lycans
jedezel
2

Vampires elfiques VS bâtards de la luna

Parlons vampires, parlons loups-garous, parlons Underworld ! Enfin "loup-garou"... L'un des premiers trucs qu'on apprend dans Underworld , c'est que les Lycans en fait, c'est pas des...

Lire la critique

il y a 10 ans

5 j'aime

1