Avis sur

Les Portes de la nuit par CVOR

Avatar CVOR
Critique publiée par le

1946, un an après son chef d'œuvre incontesté : "Les Enfants du Paradis", Marcel Carné nous invite à découvrir sa nouvelle et dernière collaboration avec le scénariste, parolier et poète Jacques Prévert.
Ce dernier écrit pour ce film, à la fois le scénario, à la fois les deux chansons, qui le parsèment. Ainsi, "Les enfants qui s'aiment" et "Les Feuilles mortes", les deux titres musicaux de l'œuvre sont interprétés pour le premier par Fabien Loris (le chanteur des rues), et le second par Yves Montand (Diego) et Irène Joachim, voix chantée de Nathalie Nattier (Malou).

L'intrigue se développe dans les rues du Paris d'après-guerre, offrant des plans et des décors urbain, sublimes et poétiques. Contée comme, une romance sombre et une tragédie, le film déploie également une part de fantastique non-négligeable, par les simples apparitions d'un personnage incarné ici par Jean Vilar (le clochard). Celui-ci semble connaitre le destin de chacun, et sa présence à l'écran, fait froid dans le dos.

Le tout se consolide par une parfaite harmonie entre les dialogues, la musique et les décors et l'on assiste ainsi, à une tragédie qui provoque le respect et l’émerveillement.
Les seuls points négatifs, que j'ai pu y noter, sont une piste son encore malmenée malgré la restauration 4K du film, les images, quant à elles, sont propres, quelques rebonds de temps à autre, mais rien d'alarmant. Mais la piste son, qui s'abaisse quand les comédiens se mettent à chanter, provoque un léger agacement. Outre les carences techniques qui se trouvent être dues au temps qui passe (70 ans), le film manque par moment d'un regain d'énergie et de rythme et incite malgré lui, à quelques lourdeurs scénaristiques.

Pour ma part, j'ai découvert un classique du cinéma français plaisant, surprenant, touchant et habilement imagé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
Aucun vote pour le moment

CVOR a ajouté ce film à 1 liste Les Portes de la nuit

Autres actions de CVOR Les Portes de la nuit