Affiche Les Poupées russes

Critiques de Les Poupées russes

Film de (2005)

Sous les jupes des filles.

Près de quatre ans après "L'auberge espagnole", nous retrouvons le jeune Xavier qui approche dangereusement de la trentaine et dont la vie est toujours aussi bordélique, d'un point de vue aussi bien professionnel que sentimental, courant après les jobs ingrats et les aventures sans lendemain. A la légèreté et à la frénésie de la jeunesse insouciante du premier volet, Klapisch répond par une... Lire la critique de Les Poupées russes

19 4
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Décevant et agaçant

C'est pas un mauvais film. Les acteurs sont bons, la BO est sympa et le montage est intéressant. Le problème c'est tout le reste. J'ai passé la première moitié du film à me demander "bon ça va peut-être démarrer?!" et l'autre moitié du film à détester Xavier. Xavier Xavier XAvier, moi je moi je moi je moi ... C'est rare que je déteste un personnage à ce point. Il est ahurissant de médiocrité.... Lire l'avis à propos de Les Poupées russes

21 2
Avatar krymelle
5
krymelle ·

Ouf !

Le film démarre, premier plan. Toute la joyeuse coloc de Barcelone sur un trottoir de Saint-Pétersbourg. Argh ! Ce sera donc un copié collé de l'auberge espagnole, délocalisée en Russie ? Je suis sur le point de renoncer à peine le film lancé mais je résiste à cette impulsion et me laisse entrainer. Ouf ! Ce n'est pas un copié collé. C'est une suite, une vraie. Les mêmes mais 5 ans après. On a... Lire l'avis à propos de Les Poupées russes

35
Avatar Hypérion
8
Hypérion ·

Pour une poignée de mouchoirs en plus

J'avais bien aimé l'auberge espagnole. Il faudrait que je le revoie. J'avais pas trop aimé les poupées russes. Je viens de le revoir. J'aime un peu mieux. En fait le film n'est qu'une succession de petites aventures romantiques, une sorte de compilation. Il y a bien un fil conducteur mais ça ne suffit pas à rendre le sujet vraiment intéressant justement parce qu'on essaie de relier toutes ces... Lire la critique de Les Poupées russes

10 2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Russian roulette

Cédric Klapisch possède un vrai talent pour capter l'air du temps et saisir l'essence d'une génération et d'un milieu social. A l'occasion de la sortie DVD de "Casse-tête chinois", je viens de revoir "Les poupées russes", et je dois dire que j'ai été charmé, davantage que lors de sa sortie en 2005, où j'attendais plus une "vraie" comédie, et où j'étais sans doute un peu jeune pour en... Lire la critique de Les Poupées russes

6 2
Avatar Val_Cancun
8
Val_Cancun ·

LE meilleur de la trilogie sur Xavier

Suite à L'Auberge espagnole, l'histoire reprend cinq plus tard, avec le même casting, le même cheminement des idées et des sentiments. Cédric Klapisch décide ici de centré encore plus son récit sur Xavier (aka Romain Duris), toujours avec cette voix off omniprésente qui permet de faire rentrer la fantaisie dans le réel. C'est vraiment sur la richesse de l'écriture et sur l'inventivité... Lire l'avis à propos de Les Poupées russes

2 3
Avatar lessthantod
9
lessthantod ·

Erasmus, 10 ans après...

Et bien c'est raté. On aura apprécié, dans l'Auberge espagnol, le côté frais et franchement joyeux de ces jeunes, pleins d'idéaux et d'optimisme quant à leur vie. Ici, on retrouve les mêmes, mais beaucoup moins jeunes, beaucoup moins souriants. Il manque un peu de magie, qu'on ne retrouve qu'à la toute fin du film, et encore. En revanche, il faut saluer comme il se doit Wendy, qui était... Lire la critique de Les Poupées russes

5
Avatar Babalou
7
Babalou ·

Critique de Les Poupées russes par bboy1989

Dans le genre "suite qui sert à rien", on fait pas mieux que ce deuxième épisode à peine moins pénible que les comédies romantiques anglaises auxquelles Hugh Grant est abonné. Bon, "L'auberge espagnole", c'était cool, décomplexé, sans prétention, un bol d'air frais pour le cinéma français. Une belle aventure. Au bout du compte, on avait fait le tour de la question, c'était très bien comme ça et... Lire l'avis à propos de Les Poupées russes

6 1
Avatar bboy1989
5
bboy1989 ·

Film plein d'énergie

Cédric Klapisch est un être diabolique. Là où nous aurions pu avoir une resucée de l’auberge espagnole, il nous colle une suite beaucoup plus prenante et enthousiasmante encore. C’est avec un grand bonheur que nous retrouvons, quelques années plus tard, les personnages de Xavier et de sa bande d’amis. Avec comme objectif de passer pour eux, sans regret, le difficile cap de la trentaine. Traité... Lire l'avis à propos de Les Poupées russes

3 1
Avatar Fritz Langueur
7
Fritz Langueur ·

primates paumés

je ne sais pas ce qui me désole le plus, le degré zéro de ce film et de ses personnages ou les notes et commentaires de tous ceux sur SC qui se sont sentis suffisamment concernés pour donner une bonne note.. Dans tous ces trentenaires pas la moindre étincelle d'intelligence, de réflexion, de volonté, de poésie, d'amour, qu'il confondent avec des stimuli d'excitation sexuelle. Bref j'ai vu... Lire l'avis à propos de Les Poupées russes

7 1
Avatar domguyane
2
domguyane ·