Affiche Les Prédateurs

Critiques de Les Prédateurs

Film de (1983)

Love addict.

J'ai toujours pensé qu'il était essentiel de voir au moins deux fois chaque film, histoire de rafraîchir nos souvenirs, de confronter l'oeuvre en question à une sensibilité en mutation constante. L'occasion de cruelles déceptions comme de belles réhabilitations, dont c'est le cas pour moi aujourd'hui avec "Les prédateurs", premier film du p'tit frère de Ridley que je n'avais pas trop apprécié au... Lire la critique de Les Prédateurs

42 6
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Une œuvre vampirique des temps modernes.

Pour un premier long-métrage en tant que réalisateur, Tony Scott s'est bien débrouillé pour commencer une solide carrière de cinéaste, même s'il a fallu du temps pour que la production soit reconnue comme un film culte. En s'appropriant un sujet délicat et sensuel comme la séduction d'un vampires sur sa proie, le cinéaste ne s'est pas gêné pour mettre en évidence un... Lire la critique de Les Prédateurs

24 24
Avatar LeTigre
7
LeTigre ·

L'amour est périssable

Depuis le Nosferatu de Murnau jusqu'aux Dracula de la Hammer, le vampire au cinéma aura longtemps été cantonné à l'incarnation du corrupteur et du séducteur, la personnification parfaite du mal. Issu du fantasme de l'immortalité, le mythe a proliféré sur les écrans durant plusieurs décennies, sans jamais s'intéresser à l'aspect tragique de... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

12 4
Avatar Buddy_Noone
7
Buddy_Noone ·

Critique de Les Prédateurs par TheScreenAddict

On se remet très lentement du choc, de l'explosion de sensations qui découle de la contemplation de cet objet rare du cinéma, ce diamant noir plus baudelairien que baudelairien, cette méditation ahurissante sur la chair, la mort et le temps, plus proustienne que proustienne, ce vertigineux abîme où nagent les angoisses les plus inhumainement humaines, ce dépoussiérage électrisant du mythe éculé... Lire la critique de Les Prédateurs

27
Avatar TheScreenAddict
10
TheScreenAddict ·

"Pour toujours et toujours..."

Les prédateurs débute avec le groupe de rock gothique BAUHAUS interprétant un de leurs standards, Bela Lugosi's dead, dans une boite de nuit où John et Myriam Blaylock aborde un couple afin de se repaître de leur sang après les avoir emmenés chez eux. Toutefois, peu à peu, John Blaylock s'aperçoit qu'il vieillit alors qu'en tant que vampire, il aurait du demeurer éternellement jeune.... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

10 2
Avatar dagrey
8
dagrey ·

Le vampire chic

Pour son premier film, le frère de Ridley Scott aborde un sujet vers lequel il ne reviendra plus, celui du cinéma fantastique, où il dépoussière le mythe du vampire et l'adapte aux années 80 en lui adjoignant celui de l'immortalité. Revu maintenant, je peux dire que c'est même trop années 80, trop marqué par son époque, mais elle n'est pas désagréable avec son raffinement et son ton branché... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

10 3
Avatar Ugly
7
Ugly ·

The Hunger

Deuxième proposition de film à l'université, avortée car un public absent... Tant pis, je dépose ça ici, avec ma "critique" d'origine à la suite : On a commencé avec Carrie (http://www.senscritique.com/film/Carrie_au_bal_du_diable/critique/21387265), qui acquiert ses pouvoirs, sa terreur monstrueuse avec sa ménarche et l’on continue avec un film de vampire : on pourrait dire que notre fil rouge... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

11 15
Avatar slowpress
7
slowpress ·

Amour toujours...

Pour son premier long-métrage, Tony Scott s'aventure sur des terres qu'il ne fréquentera plus à l'avenir. Fantastique et gothique à la fois, Les Prédateurs s'articule autour de deux thèmes principaux et assez voisins : vampirisme et immortalité. Si le premier reste relativement récent dans la littérature, du moins comparé au second, ce dernier demeure peut-être le plus ancien de la forme écrite... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

10 2
Avatar LeDinoBleu
8
LeDinoBleu ·

Les Prédateurs

Les Prédateurs est le récit d’un riche couple de vampire, qui passe son temps entre sortie nocturne sanglante et oisiveté lancinante. John va vieillir de façon fulgurante et dès lors, Miriam se retrouve seule et cherche un nouvel ami pour ce long voyage immortel et jette son dévolu sur une chercheuse médicale. Tony Scott s’appuie sur le charisme de ses acteurs, dont la star planétaire David... Lire l'avis à propos de Les Prédateurs

8 2
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Hunger games

Je voulais voir ce film depuis longtemps, adorant les trois acteurs principaux (Deneuve, Bowie et Sarandon, excusez du peu) et le thème du vampire au cinéma. Je l'ai trouvé d'une langueur envoûtante et d'une esthétique froide mais réussie, à l'image de la beauté glacée mais pour moi parfaite de Catherine Deneuve. Je n'avais jamais pensé à elle pour incarner un vampire mais force est... Lire la critique de Les Prédateurs

6
Avatar Pravda
8
Pravda ·