Les prédateurs de la nuit

Avis sur Les Prédateurs de la nuit

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Un médecin, aidé de sa maîtresse, attire et tue de jeunes femmes dans une clinique privée. Son but : récupérer de la chair pour reconstituer le visage défiguré de sa sœur à la suite de la vengeance d'une patiente mécontente.

Les prédateurs de la nuit est un film horrifique de Jess franco sorti en 1988.

Jess Franco est un réalisateur qui a alterné le bon (Le sadique baron Von Claus, L'horrible Docteur Orlof...) et le médiocre (Je parle de certains de ses autres films que j'ai vus, le plus souvent des divagations érotico poétiques...).

Lors du visionnage des prédateurs de la nuit, j'ignorais donc ce que j'allais découvrir...

Les prédateurs de la nuit est un film qui a les défauts de ses qualités

Les prédateurs de la nuit puise son inspiration dans les yeux sans visage de Georges Franju (1960) dans lequel un célèbre chirurgien tente de transplanter la peau de jeunes femmes qu'il séquestre pour rendre sa beauté à sa fille défigurée à la suite d'un accident de voiture.

Le film est assez lent dans sa première partie. Franco procède à la description de ses personnages âpres au gain et sans scrupules. Brigitte Lahaie interprète Nathalie, une directrice de clinique (qui va rester habillée pendant tout le film puisqu'elle est alors mariée à René Chateau, producteur ...) dans laquelle le docteur Flamand (Helmut Berger) poursuit ses sinistres expériences pour rendre sa beauté à sa soeur défigurée suite à la projection d'un jet d'acide qui lui était destiné. Stephane Audran interprète une pensionnaire handicapée un peu trop curieuse.
Incapable d'y parvenir seul, Flamand fait appel à un médecin nazi reconverti dans la chirurgie esthétique (?) qu'il rencontre par l'intermédiaire du docteur Orlof (interprété par Howard Vernon himself).

Toute cette "fine équipe" a enlevé Barbara Allen (Caroline Munro), riche héritière cocainomane d'un homme d'affaires américain (Telly Savalas). Ce dernier envoie Sam Morgan (Chris Mitchum), un de ses anciens collègues barbouze, enquêter en France. La pauvre Barbara est séquestrée. Elle va se faire battre et violer par Gordon (Gérard Zalcberg), le sinistre homme de main sadique du docteur Flamand. Les pensionnaires du docteur, inconscientes du risque encouru, se livrent à quelques séquences d'amour saphhique
Le visage contusionné, Barbara échappe à la transplantation, contrairement à 2 autres jeunes pensionnaires de la clinique qui serviront les noirs dessins du docteur Flamand.

La seconde partie du film est plus spectaculaire et bien plus sanglante.

Le médecin nazi procède à des transplantations sanglantes et spectaculaires. Nathalie, qui est effectivement une femme vénale, utilise la carte bleue de Barbara, ce qui permet au détective de localiser la jeune fille à Saint Cloud. Sam Morgan se rend sur place et tente de la libérer.

Au final, Les prédateurs de la nuit se révèle être une oeuvre assez sanglante, parfois involontairement drôle mais durant laquelle je ne me suis pas ennuyé en raison de ses nombreux meurtres et autres rebondissements rocambolesques. J'ai même pensé à Lucio Fulci lors d'une scène de meurtre à la perceuse. Le casting n'est pas vraiment convaincant, on a vu Helmut Berger plus investi lors de sa carrière...

Trailer

Ma note: 5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 126 fois
16 apprécient

dagrey a ajouté ce film à 4 listes Les Prédateurs de la nuit

  • Films
    Cover Films vus ou revus en 2021

    Films vus ou revus en 2021

    Avec : Spell, Le jour se lève, Shadow in the Cloud, La Toile de l'araignée,

  • Films
    Affiche Faster, Pussycat ! Kill ! Kill !

    cinema bis

    Le cinéma bis désigne des films de genres (action, aventure, horreur...), conçus pour reprendre des recettes déjà éprouvées,...

  • Films
    Affiche Haute tension

    Films d'horreur français

    Qualité très variable pour cette liste de films horrifiques où se côtoient le très bon et le médiocre (palmarès dans le désordre)....

  • Mais aussi

Autres actions de dagrey Les Prédateurs de la nuit