👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le premier défi de Pierre-François Martin-Laval et le plus grand est donc de réussir à obtenir un scénario cohérent à partir d’une suite de gags ne tenant généralement pas sur plus de deux pages. C’est au final une histoire gentillette de redressement écolier avec quelques histoires d’amour en fond.

Au niveau du rôle interprété par chacun, certains personnages se retrouvent bien tels qu’une professeur d’anglais tyrannique bien que violente, une professeur de français inconsciente de ses charmes ou un professeur d’histoire qui ne jure que par Napoléon.

Toutefois, d’autres personnes, crédibles dans leurs rôles ne correspondent pas du tout à l’image véhiculée par la bande dessinée : un professeur de philosophie qui pose d’excellentes questions mais ne cite pas une seule fois Socrate, un proviseur que je n’aurais pas reconnu sans la photo d’école de la fin, un professeur de maths qui travaille !!!

Alors oui, il a fallu faire des choix, ne serait-ce que dans la quantité de personnages principaux. Oui les professeurs choisis sont bien caractéristiques de la bande dessinée. Mais les choix du réalisateur restent discutables sur bien des points : l’image véhiculée par chacun d’eux, verser dans l’exagération de la caricature et parfois dans la répétition en supplément (les enfants qui tombent des arbres trois ou quatre fois dans le film…) au point que je me suis demandé à certains passages ce que je faisais à continuer à regarder.

D’autres options prises en revanche peuvent sembler plus judicieuses, en particulier les rôles d’Eglantine et Boulard qui prennent de l’importance et donnent ainsi un peu de profondeur (toute relative).

Au final, une adaptation difficile qui se laisse regarder pour un moment de détente où nous ne voulons pas nous casser la tête mais une fois suffit amplement.
avisdupublic_ne
3
Écrit par

il y a 8 ans

Les Profs
Behind_the_Mask
1
Les Profs

I saw the débile

˗ Entrez... Asseyez-vous. Je vais faire l'appel... (Bruit de chahut et de bordel) ˗ Un peu de silence s'il vous plaît ! (Bordel sans nom) ˗ SILENCE !!! Bon, je crois que je vais sauter l'étape de...

Lire la critique

il y a 6 ans

50 j'aime

10

Les Profs
El_Fuego
2
Les Profs

Faut passer ton bac

Mon dieu quelle catastrophe. Je ne sais pas si le pire est le cabotinage de l'ensemble des acteurs, qui ont obtenu leur place plus par copinage que par réel talent. Ou le montage à la truelle, qui...

Lire la critique

il y a 9 ans

47 j'aime

2

Les Profs
Ze_Big_Nowhere
2
Les Profs

La grève des profs

C'est assez curieux, j'ai regardé ce film il y a 5-6 jours et je n' en ai quasiment aucun souvenirs précis. Juste quelques bribes. Ce n'est pas très bon signe habituellement. Je me rappelle d'une...

Lire la critique

il y a 9 ans

47 j'aime

13

The Deluxe Family Show
avisdupublic_ne
7

Critique de The Deluxe Family Show par avisdupublic_ne

Difficile de savoir par où commencer cette galette… Il se dégage de façon générale un son funky, énergique, avec à la fois beaucoup de rythme et de feeling. Parmi les morceaux les plus déjantés, il y...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

Orphan Black
avisdupublic_ne
5
Orphan Black

Critique de Orphan Black par avisdupublic_ne

Sarah, jeune escroc à la dérive, assiste par hasard au suicide d’une jeune femme qui lui ressemble beaucoup. Lorsqu’elle lui vole ses affaires et décide de s’introduire chez elle pour la dépouiller,...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

Le Monde Chico
avisdupublic_ne
6

PNL - Le monde Chico

PNL revient après son EP Que la famille avec l'album Le Monde Chico. Le groupe se fait une place dans le paysage du rap français et en intègre du coup tous les paradoxes. Globalement, l'album est...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime