Horror... Horror has a face...

Avis sur Les Profs 2

Avatar Moorhuhn
Critique publiée par le

Honnêtement, le visionnage de ce film n’était pas prémédité. Il ne m’a fallu qu’un passage devant un cinéma, un coup d’œil sur l’affiche, une minute de réflexion et une poussée d’adrénaline pour me décider à voir cette chose sans même avoir vu le premier film. J’espère d’ailleurs ne pas avoir loupé quelques détails cruciaux pour la compréhension de l’oeuvre ! Une donnée m’avait toutefois préalablement affolé, cette estimation à 1.2 million de personnes venues voir Les Profs 2 en une semaine. Cette chose attire, cela semble être indéniable. Pour quelles raisons ? Là j’avoue avoir du mal à comprendre car le calvaire fut quand même intense...

Avec des images histoire de contempler les plus beaux plans de ce chef d'oeuvre

Une fois encore, j’ai assisté à un abrutisseur à grande échelle. Petit message à l’attention de George W. Bush, ce n’est pas en Irak qu’il fallait chercher les armes de destruction massive, c’est ici, dans nos salles de cinéma. Les Profs 2 a été fait dans le seul et unique but de nous faire du mal, d’annihiler toute activité de notre matière grise, de détruire ce qui sépare l’Homme de l’Animal. Ce n’est pas possible autrement. Non mais sérieusement je vous mets au défi de ne pas faire un truc bizarre devant ce truc tant il cherche à nous ouvrir le crâne à la scie-sauteuse pour y implanter des choses néfastes dedans. Personnellement au bout d’une heure je me suis retrouvé à faire du pédalo sur mon siège en faisant des bulles avec ma salive.

Faut quand même voir le bidule. Dès le début tu es emporté par un tsunami provenant de l’océan de la connerie. Tout, mais absolument tout est à fond dans la surenchère que ce soit au niveau des péripéties, de « l’écriture » des personnages, du jeu d’acteurs, etc... Ce film est juste un défilé de caricatures grossières d’une médiocrité sans nom qui s'appuie sur des ressorts comiques vulgaires et datés. Qu’un film parte dans un délire complet je veux bien mais il faut quand même un minimum de liant, de la surprise, du culot. C’est aussi pour ça que j’aime les films avec Sacha Baron Cohen car ce mec ne se refuse rien, il ose la connerie XXL avec des moments parfois authentiquement couillus et mine de rien il y a aussi du fond dans ce qu’il fait.

Mais là que dalle, que des acteurs qui hurlent, qui écarquillent les yeux, qui surjouent comme des truies à l’abattoir. Mais où est la comédie là-dedans ? Où est le cinéma ? Je n’ai vu que des guignols agiter les bras sans un seul gag ou dialogue élaboré. 1 200 000 spectateurs en une semaine d’exploitation… Je n’en reviens toujours pas… Le français a vraiment les films qu’il mérite. Et encore heureux que je me sois « trompé » de ticket en prenant celui d’un autre film à la place histoire de ne pas donner ne serait-ce que quelques centimes à cette abomination.

Et ce franglais incessant d’une lourdeur sans nom… Je peux citer ces deux merveilles qu’étaient Astérix et Obélix au service de sa Majesté et Hollywoo qui versaient déjà dedans. Le « cinéma » comique français en avait déjà fait le tour de ce procédé « humoristique ». Et ben non, Pierre-François Martin-Laval a décidé qu’il y avait encore des choses à en faire et il y va à fond la caisse ! Je ne comprendrai jamais cette manie du beauf français à se moquer de son voisin alors qu’il y a largement de quoi balayer devant sa porte au préalable. Enfin... Le beauf de France... On déterre la bonne vieille guéguerre britannique en ridiculisant le "camp" adverse en massacrant leur langue et en noyant la moquerie grâce aux références à Harry Potter (youhou).

Je suis quand même affligé de voir que l’on ose proposer des gags aussi gras et pauvres. Et d'en être certainement fiers vu que nous n'avons le droit qu'à ça pendant 1h30. Sérieusement, les pets du prof de sport ça fait rire qui ? Le blondinet parodie de Draco Malfoy qui ricane comme un mongol ça fait rire qui ? Les gags peau de banane où PEF tombe en sautant par-dessus un buisson ça fait rire qui ? Kev Adams ça fait rire qui ? D’ailleurs il faut m’expliquer l’intérêt de sa place dans le scénario, ça n’a aucun sens. Enfin tout le film n’a aucun sens mais le pire c’est que l'on va quand même tenter de justifier l’existence de cette histoire, l’existence de ce film. Mais quiconque doté d'un QI supérieur à 30 connaît les raisons de l’existence de cette suite et elles ne sont que pécuniaires. Je ne comprends toutefois pas comment ce genre de choses puisse plaire. C’est le néant total, ça hurle tellement que ça en devient désagréable.

Hallucinant de débilité, je pense quand même que ce film est malheureusement symptomatique du paysage médiatique national. Les gens ne veulent plus que du divertissement car on les a conditionnés à ne vouloir que ça et ce sans aucune exigence. Il suffit de regarder la télé et de zapper sur quelques chaînes pour s’en rendre compte. Je n’ai pas de problème à concevoir que l’on ne veuille pas forcément se prendre la tête au cinéma mais ça ne veut pas dire qu’il faut voir n’importe quoi. D’autant plus qu’il y a des tripotées de bons films voire de chef d’œuvres qui ne sont pas « prise de tête ».

C’est quand même triste d’en arriver là d’autant plus que ça a coûté la bagatelle de 16 millions d’euros. Avec ça tu peux facilement tourner 2-3 films bien plus intéressants à la place, donner une chance à de jeunes réalisateurs. Mais non, on préfère investir cet argent dans ce genre de choses pour attirer la vache à lait. Et à raison on dirait bien vu le succès qui se profile. Pourquoi se priver après tout, même si les procédés sont dégueulasses on s’en fout vu que ça apporte du blé. Vive l'exception culturelle française !

Spectacle navrant qui ne se base que sur du vent et des blagues pipi-caca destinées à faire rire le beauf, Les Profs 2 est juste déprimant au possible. Si seulement ça assumait sa ligne de conduite de connerie intégrale mais non, ça va en plus chercher à faire de l’émotion avec Kev Adams. C’est un foutage de gueule intégral, un doigt d’honneur géant dressé sur une toile de cinéma adressé à un public qui en demande encore. Si ce film est la nouvelle référence des ados, je pense que les prochaines années seront folkloriques. Et pour conclure cette critique, faisons une petite blague du niveau du film pour qualifier ce dernier: Zizisse euh shit lol.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2175 fois
61 apprécient · 3 n'apprécient pas

Moorhuhn a ajouté ce film à 1 liste Les Profs 2

  • Films
    Cover MMXV

    MMXV

    Les statistiques l'attestent, je vois de moins en moins de films... Mais cette année sera une année de reprise, je veux faire...

Autres actions de Moorhuhn Les Profs 2