Affiche Les Proies

Critiques de Les Proies

Film de (1971)

l'obscur objet du désir!

C'est la 3ème collaboration entre Don Siegel et Clint Eastwood après "Un shériff à New York" et "Sierra torride".Pour ce film l'ambition est à la hausse. Clint Eastwood lit justement sur le tournage de "Sierra torride" le roman "Les proies" de Thomas Cullinan.Le roman lui plait beaucoup et le soumet à Don Siegel qui accepte. C'est l'histoire d'un soldat nordiste gravement blessé qui est... Lire l'avis à propos de Les Proies

9 10
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Passation

Superbe huis-clos glauque - on pense parfois à l'esprit du cinéma-bis Italien - et pourtant singulièrement attirant (c'est sans doute l'atmosphère post-hippie qui régnait alors en Californie qui a imprégné curieusement ce récit situé durant la guerre de Sécession), "les Proies" annonce la mort du classicisme dans le western, et trace donc le parcours futur... Lire l'avis à propos de Les Proies

5 4
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Clint et Don font un porno....

... Non, je plaisante. Mais il faut avouer que le point de départ fait plutôt penser à une nouvelle du Décaméron ou à un film de Marc Dorcel : un soldat yankee blessé à la jambe, McB. est recueilli dans un pensionnat de jeune fille à l'écart de tout. L'institutrice, Edwyna est vierge et innocente, la directrice, Martha, a eu une relation incestueuse avec son frère, et une des filles, Caroll, ne... Lire l'avis à propos de Les Proies

7
Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·

Critique de Les Proies par Eric31

Les Proies (The Beguiled, titre ambigu qui peut signifier « Le séduit » ou « Les séduites ») est un excellent western ou plutôt un huis-clos qui se déroule pendant la guerre de sécession... réalisé par Don Siegel et écrit par Thomas Cullinan (l'auteur du roman), Albert Maltz et Irène Kamp... Ce superbe faux western met en scéne John MacBurney (superbe Clint Eastwood), un soldat nordiste... Lire l'avis à propos de Les Proies

4 3
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

Critique de Les Proies par Alligator

mai 2011: Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais été transporté par un film de Siegel. Celui-là moins qu'un autre. Gentil mais sans plus. Il est bien brave pourtant. Mais encore? Parce que je vois bien que tout cela peut sembler méchant de ma part. En fait, cette terrible histoire prend sur la fin une tournure fabuleuse, celle d'un conte moral très cruel, de quoi montrer du doigt les perversités... Lire l'avis à propos de Les Proies

15
Avatar Alligator
5
Alligator ·

Les séduites

Voilà un film intéressant et important dans la carrière de Clint Eastwood réalisateur. En effet ce film de Don Siegel de 1971 lui aura permis de toucher enfin aux caméras et de tester ses aptitudes. Les proies est un très beau film prenant acte durant la guerre de sécession et mettant en scène Eastwood;Geralidine Page; (le point virgule s'impose sur ce clavier sans "virgule")Jo Ann Harris... Et... Lire l'avis à propos de Les Proies

5 9
Avatar bigfoot
9
bigfoot ·

à quel sein se vouer ?

J'ai mis pas mal de temps avant de voir ce film très réputé du très bon réalisateur Don Siegel, peut-être l'ai-je vu pour critiquer ensuite le remake de la fille Coppola, mais la méchanceté a du bon parce que c'était vraiment très bien. Je pense que bien évidemment un réalisateur comme Norifumi Suzuki en aurait fait quelque chose d'un peu plus bandant, mais là Don Siegel livre un film... Lire la critique de Les Proies

2
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Le séducteur

Que ce film est bien glauque. On se croirait presque en Enfer : pas un personnage pour rattraper l'autre. Le scénario est on ne peut plus simple : un nordiste débarque, agonisant, dans une maison tenue par des sudistes femmes. S'ensuit des relations compliquées, ambigües, où chacun cherche à posséder et manipuler l'autre. C'est assez fort. Le récit est porté avant tout sur les personnages,... Lire l'avis à propos de Les Proies

5
Avatar Fatpooper
10
Fatpooper ·

Subversif et cynique

Un film étonnamment moderne pour son temps, on sent que Don Siegel sort de sa zone de confort, s'éloigne de l'image de Eastwood "canardeur" qu'il a contribué à créer avec Sierra Torride, Un Shérif à New York mais surtout avec L'inspecteur Harry, en proposant un drame psychologique où la métaphore du coq dans le poulailler n'a jamais été aussi vraie puisqu'il raconte... Lire l'avis à propos de Les Proies

4 2
Avatar Polyde
8
Polyde ·

A deux doigts d'être un bon porno.

L'histoire porte sur Clint Eastwood, soldat nordiste blessé, ramené dans une école pour filles sudiste. Il s'y fera soigner, laver, raser (et plus si affinités) par la matriarche, la professeur, la servante et une demi-douzaine de jeunes filles entre 10 et 18 ans. L'objectif du film: les séduire pour ne pas tomber dans les mains des soldats sudistes. Le réalisateur s'inspire clairement de... Lire la critique de Les Proies

4
Avatar QuentinNtg
6
QuentinNtg ·