👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Les Proies : le grand retour de Sofia Coppola ?

Beauté naturaliste. Dans cette grande maison transformée en refuge pour quelques jeunes femmes pendant la guerre de Sécession, Sofia Coppola aligne les plans de toute beauté. Elle profite de la lumière naturelle du soleil et des bougies, ainsi que des caractéristiques d’un film sur pellicule en 35m – ce qui devient rare de nos jours – pour livrer une vision pastorale à l’opposé des horreurs de la guerre qu’on entend au loin.

LInfo_Tout_Court
8

il y a 4 ans

Les Proies
Behind_the_Mask
5
Les Proies

Un film où il n'y a bien que les champignons qui soient vénéneux

Comme la vie, le cinéma réserve parfois des mauvaises surprises et des occasions manquées. Les Proies fait sans aucun doute partie de la seconde catégorie. Car je suis le premier à dire qu'il faut...

Lire la critique

il y a 4 ans

84 j'aime

29

Les Proies
LeBlogDuCinéma
4
Les Proies

La version soft et féminine de Sofia Coppola

Sofia Coppola réalise une version miroir du film Les Proies (1971) de Don Siegel, mais en y apportant une épure scénaristique, aux conséquences regrettables. En pleine guerre de sécession, un soldat...

Lire la critique

il y a 5 ans

60 j'aime

1

Les Proies
Luanana
5
Les Proies

Tiré(es) à quatre épingles

C'est clair, Sofia Coppola avait un bon sujet entre les mains. Grâce à son esthétique parfaitement travaillée elle aurait pu nous livrer une alternative de Mademoiselle. Malheureusement le film...

Lire la critique

il y a 4 ans

46 j'aime

31

The Father
LInfo_Tout_Court
9
The Father

Anthony Hopkins plus humain que jamais

Tantôt charmant, tantôt odieux, le personnage principal, en proie aux caprices de sa mémoire, vacille d’un état à un autre et aboutit – en apothéose – par nous dévoiler toute sa vulnérabilité. Le...

Lire la critique

il y a 1 an

8 j'aime

American Assassin
LInfo_Tout_Court
3

American Assassin : rendre sa grandeur à l’Amérique (et tuer les autres)

« Toujours tirer, ne jamais réfléchir », voilà le credo sur lequel repose l’ensemble d’un film où des espions américains pas vraiment discrets (Dylan « moi, pas content » O’Brien en tête) cherchent à...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

3

The Monsanto Years
LInfo_Tout_Court
7

un Neil Young garanti sans pesticides.

A 69 ans, Neil Young a toujours les crocs. Dans The Monsanto Years, il dénonce les dérives du géant américain de l’agroalimentaire avec rage et sincérité, comme il le fait depuis maintenant quarante...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime