Mon premier baiser ? CLINT EASTWOOD TAVU

Avis sur Les Proies

Avatar Carnecruse
Critique publiée par le

Est-ce qu'il va coucher le premier soir ?
C'est vraisemblablement la question que se sont posé toutes les femmes de la pension.
La réponse ne s'est pas faite attendre : il s'est très vite mis au lit. C'est que les blessures de guerre, acquises lors d'actes de bravoure, ça vous fatigue un homme.

Le caporal à l'oeil de biche aguiche tout ce qui porte jupon, et il y a matière. Il a une stratégie d'attaque pour chaque jupe, un vrai soldat ce jeune, bien entraîné, bien briefé.
Il faut bien qu'il s'assure de sa survie en milieu hostile (enfin, quand j'écris hostile, il faut bien comprendre que l'hostilité n'est pas partagée par toutes les membres de la gent féminine au même moment) afin de pas être rendu à l'ennemi. Car oui, si ces femmes ne tombent pas sous son charme, c'en sera fini de lui.
D'un autre côté ce n'était peut-être pas le plan du siècle, il y a été un peu fort sur les phéromones.

Non mais le type il y va à coup de belle au bois dormant, comment veux-tu faire, il l'a cherché aussi.

La morale de cette histoire c'est qu'il y a toujours plus méchant que le méchant. Et puis que des femelles sans mâles, ça peut faire mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 710 fois
18 apprécient · 1 n'apprécie pas

Carnecruse a ajouté ce film à 1 liste Les Proies

Autres actions de Carnecruse Les Proies