Bugs Bunny et Roger Rabbit sous LSD !!!!!

Avis sur Les Rongeurs de l'Apocalypse

Avatar Georgio
Critique publiée par le

Oh petit lapin tout blanc, mangeur de carottes, héros de dessin animés, qui fait la fierté des petits n’enfants quand il s’agit d’être prit dans les bras pour de tendres calins ou bien des gastronomes quand tu es servi en cocotte, cuisiné au vin rouge avec des légumes pour le repas du dimanche.
Oh petit lapin tout blanc, après avoir servi les plateaux de cartoons à travers certains classiques comme Roger Rabbit, Bugs Bunny et j’en passe, te voilà confronté à une étape dans ta vie de rongeur puisque tu vas devoir affronter une pléiade de producteurs sans scrupule qui ne vont pas hésiter à t’attraper par ta douce peau poilu et te caser dans un film d’invasion animale comme il en existe des centaines au cinéma.
Mais comment faire pour te rendre si méchant alors qu’à la base tu es si mignon et si moelleux dans la bouche. Tes chers créateurs ont décidé d’utiliser une bonne vieille recette des familles en inventant un pitch d’éradication d’animaux « nuisible » qui tourne mal pour faire de ces petites boules de poiles des créatures teigneuses venus de l’enfer.
Si certaines espèces docile ont plus ou moins survécus à cette tentative (le St Bernard de Cujo, les limaces de Slug, les oiseaux du film d’Hitchcock ou bien le singe de Link et Incident de parcours), on peut dire que toi petit lapin blanc, tu n’as pas été gâté par la nature. En voulant te rendre extrêmement vorace par des rugissements pas du tout adaptés et ajoutés vite fait en post prod’ (imaginez le T-Rex de Jurassic Park avec le cri d’une chèvre et vous comprendrez ce qu’on peut ressentir lorsqu’on voit un lapin avec un cri de prédateur), des batifolages filmés au ralenti dans de pauvres décors en carton pour simuler une invasion à grande échelle, ainsi que des plans rapprochés de boucheries par des pseudos marionnettes qui feraient pâlir le créateur des Muppets.
Oh toi petit lapin blanc, tu t’es quand même retrouvé dans un drôle de merdier. Ridicule et mal torché, tu peux te vanter d’être le pire bouffe tout à poils doux depuis bien longtemps.
Mais on ne va pas détruire complètement ta réputation, toi petit lapin blanc, quand tu bouffe tout le monde, c’est rigolo et quand tu charges à vive allure avec tous tes camarades, tu ferais peur à un troupeau de rhinocéros devant un car de touriste en pleine savane.

Les rongeurs de l’apocalypse : seul représentant du genre (si on excepte le lapin bouffeur de chevalier de Sacré graal) mais heureusement unique et c’est déjà pas mal !!!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 324 fois
1 apprécie

Georgio a ajouté ce film à 2 listes Les Rongeurs de l'Apocalypse

Autres actions de Georgio Les Rongeurs de l'Apocalypse