Schtroumpfs et schtroumpfettes

Avis sur Les Schtroumpfs et le Village perdu

Avatar Fêtons_le_cinéma
Critique publiée par le

Après deux adaptations en live action honteux, Smurfs: The Lost Village retrouve l’esprit de la bande dessinée originale, quoique adaptée à l’épilepsie tous azimuts qui caractérise l’animation contemporaine. L’atout principal du film réside dans son animation fluide aux visuels soignés : nous avons vraiment l’impression de voir les vignettes de Peyo transposées au format numérique. De nombreux détails et une attention portée à la colorimétrie restituent aux environnements une présence à l’écran. Les personnages secondaires nous régalent par leurs mimiques – Azraël exaspéré – ou leur maladresse – l’oiseau de Gargamel, le fameux Cracoucass issu du quatorzième tome de la série.

Nous regretterons toutefois deux choses : que l’introduction d’une certaine « coolitude », à base de mots qui font jeunes, de chorégraphies et de chansons pop en toile de fond, vienne dénaturer en partie l’univers de Peyo, dégradé par sa standardisation de tons ; que la thématique centrale ne conduise pas à une réflexion véritable sur l’identité sexuelle des personnages : que signifie être la seule fille dans un village de garçons ? Tout cela demeure superficiel, se dérobe face aux interrogations qu’il pose. De même, comment un village composé uniquement de filles peut-il avoir connaissance de l’existence de garçons ? Le long métrage se montre très lâche en s’emparant d’un thème complexe qu’il effleure seulement.

Reste un divertissement appréciable qui ne saurait pourtant égaler la superbe série des années 80.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 12 fois
1 apprécie

Autres actions de Fêtons_le_cinéma Les Schtroumpfs et le Village perdu