C'est vraiment la crise

Avis sur Les Seigneurs

Avatar Aqualudo
Critique publiée par le

C’est vendredi. Pas de cerveau opérationnel. Un film de foot ? Ok. Avec la fine fleure humoristique de la Grande France ? Re Ok. En Bretagne ? Je sors les binouzes et plonge dans le canapé.

Le plus grand mérite de ce film bien franchouillard est d’aller au fond de la niaiserie. Quitte à y aller, autant y aller à fond et on peut faire confiance à Dubosq et consort pour nous plonger dans une Bretagne finistérienne (j’en connais pour qui la frontière orientale de la BzH commence à Carhaix, Rennes étant avant tout une ville … gauloise) à peine caricaturée : alcooliques + marins + crêpes + bistrot + liche. Le foot en prend autant dans la tête avec des ex-joueurs décérébrés et épaves au possible. Derrière la volonté de retrouver le souffle éthylique des fameux « Ch’tis » propulsés plus grand comédie française de tous les temps, monsieur Dahan coule aussi un regard bienveillant vers cette crise qui offre son lot de licenciements et autres mesures sociales terribles poussant les moins nantis dans les bras de Bacchus Guivar’ch à moins que ce ne soit Dionysos Lagadec et leurs lot de chouchen et lambig.

On se retrouve donc devant un film débile qui se veut satire sociale, on rit parfois, je l’avoue mais … merde que c’est pauvre. La blonde, l’amourette à 2 francs, les dialogues à peine écrits, les acteurs qui en fond des tonnes (mention spéciale à Gad Elmaley et Dubosc en pleine bourre), pas une once de subtilité. Pas un accent brestois à se mettre sous la dent. On se retrouve devant des portes ouvertes qu’enfoncent des fenêtres béantes, une énième comédie « à la française » qui se contente d’une bande-annonce dévoilant tout le potentiel humoristique en 2 minutes, d’une liste de « grands » noms mis les uns derrière les autres pour faire leur job, à eux, rien qu’à eux. En un sens ces comédiens venus à la soupe sont cohérents avec le mercenariat actuel des footeux.

Alors pourquoi ce 3 ?

1 point pour les rires débiles que j’ai pu avoir, mon capital santé s’en est trouvé amélioré ce qui ne fait pas de mal après les excès estivaux.

1 point pour avoir montré une seule averse de pluie en BzH, surtout à Brest, faut quand même le faire. Pour avoir vécu quelques années là-bas, je dis bravo.

1 point, enfin, pour les 3 dernières minutes, le générique avec les images paninis super bien vu, vraiment, et, surtout, l’immense Joe Starrrrrrr chantant Tri Martolod. Tellement plus de classe que Nolwenn Leroy.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 795 fois
19 apprécient

Aqualudo a ajouté ce film à 2 listes Les Seigneurs

Autres actions de Aqualudo Les Seigneurs