Ce ne sont pas les Simpson

Avis sur Les Simpson, le film

Avatar Wykydtron IV
Critique publiée par le

Pourquoi je n'aime pas "Les Simpson Le film" ?
Tout simplement parce que j'aime les Simpsons.

Il faut me croire, j'ai grandi avec cette famille de Springfield, il y a des épisodes que j'ai vu des trentaines de fois car c'était toujours les mêmes enregistrés sur un tas de VHS, à une époque j'achetais n'importe quel produit dérivé ; on peut vraiment dire que j'ai été fan de cette série, et je le suis encore même si je ne regarde plus trop et que je ne suis plus capable, comme c'était le cas il y a quelques années, de citer le titre de n'importe quel épisode, mais ça me fait toujours plaisir de revoir un vieil épisode à la TV, quand j'en ai l'occasion.

Le film, en me montant un peu la tête, je l'avais vu comme le point d'orgue de la série. Après des années et des années de diffusion, d'innombrables saisons, ayant progressivement conquis le monde, Les Simpsons avaient enfin leur propre film au cinéma.
J'ai été tellement déçu à l'époque que j'étais dans le déni, et la seule critique que j'osais formuler c'est que j'aurais préféré que le film dure longtemps. Je peux maintenant dire qu'il fallait comprendre "j'aurais aimé que le film ait le temps de s'améliorer et de faire oublier sa terrible première heure et demie".

Peu de temps avant était sorti le premier film Futurama, un pur plaisir qui faisait régulièrement des clins d'oeil aux fans de la première heure histoire de dire "on vous a pas oublié".
Le film des Simpsons, c'est l'exact inverse, c'est plutôt "on s'en fout de nos vieux fans, on veut viser un public vraiment large, même si pour cela il faut déposséder les Simpsons de ce qu'ils sont vraiment".

Certains gros fans français doivent se souvenir du comic book, qui a été publié un temps dans l'hexagone. Le mec qui répondait aux lettres était un gros connard, mais à part ça, il y avait un numéro de "La cabane de l'horreur" avec une parodie de la série de films "Invasion of the body snatchers", et l'histoire version Simpsons était traduite pour les lecteurs français "L'invasion des profanateurs de sépultures".
En bref, pour ceux qui ont vu le film aussi, c'est l'histoire d'aliens qui envahissent les terriens en les remplaçant un à un par des cocons d'où naissent des copies d'humains, qui ressemblent parfaitement aux vrais, mais qui sont totalement dépourvus de leur personnalité.
Dans le comic, ça s'appliquait juste aux Springfieldiens.
Bah pour moi, voilà ce qui est arrivé aux Simpsons. On a volé leur corps.
Pour faire une autre référence : "c'était pas Edgar. On aurait dit quelqu'un avec la peau d'Edgar".

De toute façon j'avais de quoi me méfier avec les dernières saisons de plus en plus abominables de ma série adorée. On n'a plus droit maintenant aux Simpsons, mais à une version avilie, prostituée même des Simpsons, qui se sont abaissés au niveau d'un public qui rit avec des histoires de pet ou de coups dans l'entrejambe.
Vous vous souvenez de l'épisode "Burns fait son cinéma", qui se moque du fait qu'Homer trouve géniale une vidéo d'un vieux qui se prend un ballon de foot dans les valseuses, au point de le préférer au film hyper touchant de Barney ? Bah la série est devenue ça ; en somme, on peut considérer que les anciens Simpsons, les vrais, se moquent des nouveaux qui se font passer pour eux.

Homer qui fait des doigts d'honneur, Homer qui se touche l'entrejambe, Homer qui dit que finalement il ne regrette pas que Maggie soit née (ce qui envoie un gros "fuck you" à cet épisode si touchant qu'est Et avec Maggie ça fait trois), Homer qui se reçoit pleins de coups dans l'entrejambe dans une scène pitoyable qui défie les lois de la logique, ...
Mais putain quoi, arrêtez de danser sur la tombe de mon enfance en chantant "Spider-cochon" !
Spider-cochon justement, parlons-en. Le gag n'est déjà pas drôle, mais il est devenu en plus de cela insupportable dès lors que tous les gens sur cette planète qui n'ont jamais vu la série auparavant mais ont trouvé le film trop lol se sont mis à chanter "Spider-cochon, Spider-cochon..."

Le pire dans tout ça, c'est que cet anéantissement des Simpsons s'est fait de l'intérieur ; ce sont les scénaristes officiels de la série qui se sont attelés à parachever sa destruction, amorcée dans les saisons récentes, par ce film terrible.
C'est pas comme dans Josey Wales où une bande de sauvages anonymes débarque pour violer ta femme, non, le massacre des Simpsons ressemble plus à Amityville (parodié d'ailleurs dans un des premiers épisodes d'Horror show), où quelqu'un qui fait partie de la famille décide de la dépecer à la hache, en suivant les ordres d'une voix qu'il a entendu.
Pour la série, cette voix, c'est celle de ces néophytes, ce public jeune et nouveau, qui est habitué à la vulgarité et l'humour en dessous de la ceinture dans ses cartoons, et même les réclame.

Bon bah, c'est malheureux, mais la solution c'est de s'enfermer dans le passé, revoir sur DVD ou en rediffusions sur W9 les épisodes de cette époque où Janeane Garofalo était encore belle et Michael Jackson encore black (wink wink pour ceux qui comprendront la référence).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2122 fois
31 apprécient · 14 n'apprécient pas

Autres actions de Wykydtron IV Les Simpson, le film