Advertisement

Deux roses sur un tas de fumier.

Avis sur Les Temps modernes

Avatar convivio
Critique publiée par le

La production démentielle ou l’enfer de la rue en alternance pour deux cobayes sans identité dans une époque du même nom dont on peut néanmoins atténuer les impacts grâce à un état second et une vivacité débordante.

La pantomime et l'efficacité, l’automate et la fouine dans d’immenses salles de production froides et hiérarchisées ou sur les docks à l’affut d’une opportunité.

Un même moule quotidien pour deux substances conservant miraculeusement absence et fraicheur dans une époque ôtée des trois quart de son humanité.

Deux esprits sévèrement pénalisés par un environnement dégradé se réinventent en se servant d’un imaginatif leur ouvrant de nouvelles portes.

Mimer un repas imaginaire devient le symbole d’un espoir celui de se reconstruire momentanément de manière virtuelle en attendant le retour de jours meilleurs.

Le cœur y est et ça se voit dans ses œillades et mains tendues principaux remèdes affectifs de deux tourtereaux, parachutés dans une époque laborieuse dont il suffit de gommer les excès par un sourire et la volonté de se réaliser à l’aide de codes sentimentaux momentanément obsolètes.

Deux roses sur un tas de fumier. Une complémentarité presque euphorique dans son décalage assure le maintien des sentiments dans un contexte ou la plupart des valeurs ont été mises à sac par la crise économique.

Il ne suffit plus que de faire face main dans la main en se dirigeant plein d'espoir vers ce qui se cache derrière l'horizon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 37 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de convivio Les Temps modernes