7 pour le prix d'un

Avis sur Les Tontons farceurs

Avatar Ugly
Critique publiée par le

Le titre français de cette comédie est sans aucun doute une allusion au succès d'un célèbre film français (sorti 2 ans plus tôt) qui semblait profitable, mais il n'a rien à voir. J'ai eu l'occasion de le revoir hier soir en replay, et franchement, dans mon souvenir, c'était cent fois mieux. Alors que s'est-il passé ? peut-être ai-je vu ce film une première fois étant jeune ado, mais il me semble l'avoir déjà revu en VHS dans les années 80, et à chaque fois je pensais que c'était une bonne cuvée du formidable Jerry Lewis. Je suis resté un peu sur ma faim.
C'est une comédie en forme d'exercice de style où Jerry tient 7 rôles différents, dont ceux de 6 oncles excentriques, pittoresques ou maladroits, et celui d'un chauffeur-garde du corps d'une fillette sous sa véritable apparence. Les 6 tontons sont incarnés sous de facétieux déguisements. Ce type de performance n'était pas nouveau en 1965, et rappelait la prestation d'Alec Guinness dans la superbe comédie noire anglaise Noblesse oblige. Fernandel avait aussi incarné 5 frères dans le Mouton à cinq pattes en 1954.
L'essai de Jerry n'est hélas pas à la hauteur. Je sais pas, il manque un truc, un détail qui pourrait faire vraiment décoller cette comédie burlesque, franchement je pensais que c'était plus réussi, mes souvenirs m'ont trahi. Cet aspect moyen peut s'expliquer par le comique de Jerry qui se veut bon enfant et qui exagère dans les expressions, grimaces, maquillages, déguisements et jeu d'acteur. Dans chaque rôle, il en fait des tonnes ou pas assez ; les plus réussis sont surtout les oncles Eddie l'aviateur, Bugsy le détective sherlockien, et Julius le photographe distrait (où Jerry se fait un clin d'oeil à lui-même en reprenant le look du professeur dans son film Docteur Jerry et Mister Love).
Ce qui manque à ce film, c'est l'inventivité à partir d'un matériau très riche qui offrait un potentiel inouï et où Jerry aurait pu donner libre cours à son imagination débridée, en réussissant à composer 6 personnages d'oncles farfelus aux caractères bien définis. Au lieu de ça, les idées sont assez basiques, les gags sont parfois moyens, d'autres sont bons quoique très classiques et empruntés le plus souvent à Laurel et Hardy. Alors certes, ça reste amusant, je conserve ma note parce que je suis gentil, indulgent et que j'ai toujours aimé Jerry Lewis, mais je ne peux m'empêcher de regretter qu'il n'ait pas su faire mieux à partir d'une idée de base très séduisante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 84 fois
14 apprécient

Ugly a ajouté ce film à 2 listes Les Tontons farceurs

Autres actions de Ugly Les Tontons farceurs