Affiche Les Tueurs

Critiques de Les Tueurs

Film de (1946)

Aussi belle que dangereuse...

Tout commence lorsque deux hommes arrivent dans une station et cherchent un certain Pete Lunn alias "Le Suédois", qu'ils ne connaissent pas, avec pour mission de l'abattre. Peu à peu, on va découvrir qui est ce Pete Lunn à travers une enquête menée par un inspecteur... Adapté d'une nouvelle d'Ernest Hemingway, le film brille avant tout par sa construction et son... Lire la critique de Les Tueurs

39 6
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Fight hawks

The killers suinte la classe absolue dès ses premières secondes : c’est un carrefour nocturne qu’on croirait sorti d’une toile de Hopper, un diner dans lequel surgissent deux larrons qui vont, avec une faconde unique, entamer la conversation cynique et brutale conduisant à l’exécution de leur contrat. Travail sur le double espace entre... Lire la critique de Les Tueurs

40 3
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Swede never had a chance

De l'expression « film noir », Les Tueurs de Siodmak retient, dès les premières minutes, le côté noir. La séquence d'ouverture est incroyable, dégageant une impression de violence à peine contenue. Les tueurs (dont William Conrad, tout de même) émergeant de l'ombre, comme nés dans cette ombre, façonnés de toutes pièces dans et par les ténèbres. Les dialogues où chaque phrase cache... Lire la critique de Les Tueurs

21 2
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Funny when you lose a fight, ain't it?

Un homme s'est fait assassiner dans une ville reculée par deux tueurs à gages. Un enquêteur, délégué par une société d'assurance, va tenter de déterminer pourquoi. Le scénario tient son originalité de sa narration, faite de flash-backs provoqués par les témoignages des diverses personnes ayant connu le défunt. Il réussit ainsi, malgré son classicisme certain, à passionner le spectateur en ne... Lire la critique de Les Tueurs

20 2
Avatar Kalian
8
Kalian ·

Puzzle noir

Adapté d'une nouvelle d'Ernest Hemingway, "the Killers" (que j'ai lue juste après avoir vu le film dans les années 80) tirée du recueil "50 000 dollars", les Tueurs figure parmi les grands classiques du film noir de l'immédiate après-guerre, c'est même une quintessence du film noir, il est surtout célèbre pour Burt Lancaster qui y fait ses premiers pas d'acteur après avoir... Lire l'avis à propos de Les Tueurs

22 21
Avatar Ugly
7
Ugly ·

La femme fatale était brune

Franchement l'introduction du film est vraiment excellente. Deux types débarquent dans un petit restaurant de province. La tension monte, ils semblent peu amicaux et se montrent de plus en plus directifs jusqu'à ce que l'on comprenne leur sombre dessein. Il n'y pas mieux pour nous mettre dans l'ambiance, du mystère et la promesse de la violence. C'était délicieux. S'en suit ensuite... Lire l'avis à propos de Les Tueurs

7
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Les premiers pas de Burt

Et bien je préfère le remake réalisé par Don Siegel, même si celui-là non plus n'est pas exempt de défauts. Le scénario n'a vraiment pas pris dans cette version-ci. Construite en flashback, l'histoire manque d'enjeux, de tension, d'approfondissement de ses scènes et des personnages ; en effet, tout est décousu, on suit une enquête qui est sans cesse interrompue par ce que racontent les... Lire la critique de Les Tueurs

11
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Ava et Burt

Deux inquiétants individus entrent dans un petit café du New-Jersey. Ils sont à la recherche d'un homme surnommé « Le Suédois »... Sorti en 1946 et adapté d'une nouvelle écrite par Ernest Hemingway, Les Tueurs est un film noir qui marque les esprits, et ce dès les premières minutes grâce à sa scène d'introduction gorgée de suspens et de tension.... Lire la critique de Les Tueurs

9 2
Avatar Watchsky
8
Watchsky ·

La vérité en flashbacks

The Killers se plaît à emboîter les temporalités pour mieux construire un édifice complexe dont nous ne percevons d’emblée que le toit : un meurtre est commis, et tout l’enjeu du long métrage réside alors dans l’explicitation des motivations qui y ont conduit. Aussi Robert Siodmak cultive-t-il le flashback comme traduction formelle et narrative d’un flottement entre vérité... Lire la critique de Les Tueurs

2
Avatar Fêtons_le_cinéma
7
Fêtons_le_cinéma ·

Noir c'est noir...

Inspiré de la nouvelle de l'un des plus grands écrivains américains de ce siècle, Ernest Hemingway, Les Tueurs est un véritable monument du film noir, offrant à Burt Lancaster un premier rôle mémorable. Réalisateur prolifique, Robert Siodmak tient sans doute là son chef d'oeuvre. Après s'être frotté à plusieurs genres, le réalisateur s'attaque au film noir, un genre très en vogue à l'époque. Sa... Lire la critique de Les Tueurs

6 2
Avatar Hyunkel
9
Hyunkel ·