Avis sur

Les Voitures qui ont mangé Paris par Jérôme Richenauer

Avatar Jérôme Richenauer
Critique publiée par le

Arthur a un accident de voiture avec son frère au volant en pleine campagne Australienne. Celui ci meurt, mais Arthur est recueilli dans le tout petit village de Paris. Mais alors qu'il tente d'en partir, il se rend compte qu'il est insidieusement bloqué ici, alors qu'il découvre que les habitants provoquent et vivent des accidents et qu'une bande de jeune terrorise la ville.
Je ne sais que penser. Globalement, j'ai pas vraiment aimé, même si je suis resté jusqu'au bout, victime d'un genre de fascination bizarre. Le film commence comme un mauvais porno (non mais cette musique, c'est pas possible), et le jeu des acteurs, vraiment pas bon, n'aide pas à se détaché de cette impression de film à côté de ses pompes. Alors certaines idées peuvent se révéler intéressantes, comme cette ressemblance à la série "le prisonnier", cette idée de ville en autarcie, envoyant les survivants des accidents dans l'asile du coin pour une lobotomie en bonne et dû forme, cette idée du gang sorti de Mad Max, cette utilisation de la phobie des voitures, cette idée de troc avec des pièces de voiture, poussant à créer toujours plus d'accidents... Mais c'est un tel bordel, les acteurs sont tellement mauvais, ma mise en scène plate, que ça ne prend pas. Du tout.
Heureusement, le réalisateur se rattrapera plus tard avec de très bons films, comme The Truman Show où encore Le cercle des poètes disparus, parce que là ça partait mal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 342 fois
1 apprécie

Autres actions de Jérôme Richenauer Les Voitures qui ont mangé Paris