Le chercheur, la tradition et Sea Sheperd

Avis sur Les baleines et les îles

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Ânûû-rû Âboro

J'ai vu ce documentaire lors du 11ᶱ festival international du cinéma des peuples Ânûû-rû Âboro, ici en Nouvelle-Calédonie. Ânûû-rû Âboro signifie « l’ombre de l’homme » en paicî, une des 21 langues régionales du Pays. C'est ainsi qu'en Paicî, on traduirait « cinéma ». Ce film m'a tellement marqué que je me suis senti obligé de faire une fiche SC et maintenant de le critiquer, en espérant que ce film soit largement distribué et donc vu.

Bienvenue dans l'archipel des Féroé

Les Føroyar sont un ensemble de 29 iles qui font partie de cette région du monde arctique où sa caille sévère. Ses habitants sont sûrement les plus honnis de la planète et ils le savent très bien. Moi aussi je les détestais et ce, depuis que je suis petit, sans ni les connaître ni jamais en avoir rencontré un. Il faut dire que ces salauds tuent des baleines et des dauphins dans un bain de sang qui semble sans autre limite que celle de l'océan, pour les manger. Ils bouffent du dauphin…
Mais comment un Dieu omniscient peut laisser faire une telle barbarie…
Petit, savoir cette vérité, m'a fait définitivement tourner le dos à la religion... Les Iles Féroé et une solide éducation marxiste…

Le chercheur et le chasseur-pêcheur

Le documentaire est réalisé du point de vue de ces enfants de salauds, ce qui est une excellente chose. Il suit un chercheur et un chasseur-pêcheur, entre autres.

Le chasseur-pêcheur part sur son embarcation avec une épuisette et capture des oiseaux marins trop lourds pour s'envoler à son approche. Ni une ni deux, le chasseur-pêcheur brise la nuque du volatile avant de voguer vers une nouvelle proie. C'est la première que je voyais cette technique de chasse et je n'imaginais qu'on puisse manger des oiseaux de mers, des fous de Bassan, frégates, albatros et encore macareux.

Les Féroïens le font depuis des générations. Le chasseur-pêcheur mange beaucoup de viandes de baleines malgré les recommandations du chercheur féroïen cité plus haut. Enfin un habitant qui n'est pas une espèce d'ordure mangeur de baleine ? Pas du tout ! Ce chercheur s'intéresse aux taux de mercures chez les cétacés. Et ces animaux, qui sont pratiquement au sommet de la chaine alimentaire, en sont bourrés.

Cette ressource de protéine traditionnelle est désormais souillée. Car voilà, sur les Iles Féroé, rien ne pousse et les oiseaux des mers, les dauphins et les baleines globicéphales sont pratiquement les uniques ressources en protéines de ces habitants du bout du monde.

Bien sûr, manger des baleines et des dauphins peut sembler cruel mais c'est ça où la famine…

Sea Shepherd

Alors, comme c'est vraiment trop cruel, Sea Shepherd débarque pour dire que tuer les baleines, c'est mal !!! Et comme l'organisation sait y faire avec la communication, ils n'hésitent pas à envoyer au front Pamela Anderson qui, du haut de son statut de star, répète au Féroïen que le dauphin c'est gentil et qu'il vaut mieux manger du mouton.
Malheureusement, le mouton au Féroé, il n'y en a pas, il vient par cargo de Nouvelle-Zélande… Alors pour la planète vaut-il mieux manger des dauphins ou faire faire le tour de la planète à de la viande par bateau ?

L'impérialisme culturel

C'est bien d'impérialisme culturel qu'il est aussi question dans ce reportage. Qui a décidé qu'il était humainement inenvisageable de manger du dauphin et qu'il était politiquement correct de manger de l'agneau? Pourtant rien n'est plus mignon qu'un agneau.

Ah, oui, l'agneau est produit pour sa viande… N'est-ce pas cruel ?

Et donc il est préférable de manger de la viande d'élevage gavée d'hormones et d'antibiotiques plutôt que de la viande sauvage gavée de mercure.

L'impérialisme culturel est bien basé sur la supériorité d'une culture dominante et le mépris de la culture dominée. C'est nous, persuadés que nous sommes que notre Culture est supérieure aux autres et fait de nous une civilisation alors que celles des autres n'est que barbarie et sauvagerie d'un autre temps.

Comprenant ça, je regrettais mes dons que j'avais faits plus tôt à l'organisation Sea Shepherd… Me mettant dans les rangs de ceux qui veulent que leur pensée unique domine le monde. J'ai honte.

C'est vrai, et Sea Shepherd a raison, un jour, le Globicéphale noir disparaîtra des océans. Mais ce n'est pas la pêche traditionnelle des Féroé qui aura raison de leurs peaux mais bien la pollution.

Le chasseur-pêcheur et la tradition

Le chercheur suit notre chasseur-pêcheur depuis des années, lui et sa femme et ses enfants. Constat, tous ont un taux de mercure élevé dans le sang et depuis la naissance pour les enfants dont l'analyse du cordon ombilical montrait déjà la présence du métal.

Le chasseur-pêcheur est confus, comment un aliment traditionnel sauvage, autrefois vanté pour ses qualités, a pu devenir un poison qui le tue à petit feu?

Le chasseur-pêcheur et sa famille se nourrissent aussi d'oiseaux des mers, comme je vous le contais plus haut, il raconte que dans pratiquement tous les estomacs des oiseaux des mers qu'il pêche, il retrouve des bouts de plastiques…

Et là, je me dis :"Mais putain, ils sont où, Sea Shepherd, pour lutter contre la production de plastique qui nous submerge, petit à petit !"

En conclusion

The Islands and the whales est un grand documentaire qui sans vouloir t’asséner des leçons de morale, te montre la dure vie d'un peuple éloigné de tout que le monde a appris à détester sans en chercher les raisons.
Indispensable

Moi, je vais finir vegan

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 139 fois
4 apprécient

Gwangelinhael a ajouté ce documentaire à 2 listes Les baleines et les îles

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2017

    Les meilleurs films de 2017

    Avec : Les Derniers Parisiens, Les baleines et les îles, Le Caire Confidentiel, Strange Weather,

  • Films
    Cover 2017 : films vus ou revus

    2017 : films vus ou revus

    J'ai la mémoir' qui flanche J'me souviens plus très bien Quel pouvait être son nom Et quel était son titre Il s'appelait Je...

Autres actions de Gwangelinhael Les baleines et les îles