Affiche Les cadavres ne portent pas de costard

Les cadavres ne portent pas de costard

(1982)

Dead Men Don't Wear Plaid

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 1
  2. 4
  3. 9
  4. 34
  5. 80
  6. 172
  7. 312
  8. 165
  9. 37
  10. 21
  • 835
  • 76
  • 582

Juliet Forrest, à la recherche de son père disparu, fait appel au détective privé Deardon. Il commence son enquête à partir d'une étrange liste de noms.

Casting : acteurs principauxLes cadavres ne portent pas de costard
Casting complet du film Les cadavres ne portent pas de costard
Match des critiques
les meilleurs avis
Les cadavres ne portent pas de costard
VS
Hommage respectueux au film noir

Le concept fait rêver et constitue un véritable tour de force, car parvenir à rassembler autant d'extraits des grands classiques du film noir hollywoodien des années 40, et à les intégrer parfaitement à l'action réelle des scènes avec Steve Martin et Rachel Ward, grâce à un travail minutieux de costumes (crées par la grande Edith Head, son ultime film), de raccords de décors, de photo en noir & blanc, de montage et de noms de personnages, c'est tout simplement prodigieux....

7 3
Critique de Les cadavres ne portent pas de costard par cineman75

L'idée de rajouter des scènes d'anciens films est de l'ordre du génie... et c'est parfois bluffant, tellement c'est bien fait... Cela permet de retrouver des monstres sacrés du cinéma .. Sur le concept, rien à dire c'est un 8 sur 10 largement mérité En revanche là ou le bas blesse beaucoup trop c'est sur l'histoire, sur le fil conducteur du film, rien de passionnant, c'est pas spécialement drôle, et très vite on s'ennuie... Au moins le film est court, mais les meilleurs moments sont ceux où... Lire la critique de Les cadavres ne portent pas de costard

3
Critiques : avis d'internautes (23)
Les cadavres ne portent pas de costard
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Quand Rachel Ward était la plus belle femme au monde...

Les « Cadavres ne portent pas de costard » s’ouvre sur un accident de voiture – criminel, comme l’on apprend dès la deuxième scène. La sublime Juliet Forrest (Rachel Ward), vient en effet trouver le détective privé Rigby Reardon (Steve Martin), pour lui demander de trouver l’assassin de son père. La bizarrerie des détails saute immédiatement aux yeux et annonce le caractère loufoque de l’œuvre.... Lire la critique de Les cadavres ne portent pas de costard

10 3
Avatar Aramis
7
Aramis ·
Critique de Les cadavres ne portent pas de costard par DanielOceanAndCo

J'avoue que l'exercice de construire une intrigue de film noir à partir de nombreux extraits et de faire interagir Steve Martin avec les stars de l'époque à l'aide de quelques procédés astucieux, c'était très sympathique, mais je reconnais que si Les cadavres ne portent pas de costard avait duré plus longtemps, ma note aurait sûrement été inférieure tant cela... Lire l'avis à propos de Les cadavres ne portent pas de costard

3
Avatar DanielOceanAndCo
6
DanielOceanAndCo ·
Critique de Les cadavres ne portent pas de costard par Rawi

Steve Martin nous amène visiter le cinéma noir des années 40. Une oeuvre rigolote pour le spectateur lambda mais une vraie perle pour le cinéphile qui joue à retrouver tous les personnages des films cultes du Hollywood des 40's. On y rencontre Ingrid Bergman, Humphrey Bogart, Varonica Lake, Ava Gardner ou Joan Crawford. On s'amuse à double titre. Primo, le film est drôle, deuxio, on cherche à... Lire la critique de Les cadavres ne portent pas de costard

8
Avatar Rawi
8
Rawi ·
Critique de Les cadavres ne portent pas de costard par LucasBillard

Le réalisateur du film, Carl Reiner, est surtout connu pour avoir formé un duo télévisé avec le génie de la comédie américaine Mel Brooks (Young Frankenstein, Blazing Saddles, Spaceballs) et pour être le père du prolifique Rob Reiner (This is Spinal Tap, The Princess Bride, Stand by Me, Misery). Les cadavres ne portent pas de costards marque sa seconde collaboration avec l'acteur de comédie... Lire l'avis à propos de Les cadavres ne portent pas de costard

4 2
Avatar LucasBillard
7
LucasBillard ·
Découverte
La classe noire

Ca faisait longtemps que je voulais voir ce détournement. A cause de ce concept qui m'amuse. Et à cause de Steve Martin qui m'amuse autant. Alors les deux réunis, vraiment, il y a de quoi tacher son pantalon! Et la petite cerise sur le gateau, je dirai, que c'est bien Carl Reiner déjà responsable des superissime Man with two Brains et The Jerk (bon j'ai pas encore vu The Jerk, mais je le sens... Lire l'avis à propos de Les cadavres ne portent pas de costard

4
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film Les cadavres ne portent pas de costard (23)
Vous pourriez également aimer...