Moite sous les aisselles

Avis sur Les héros sont fatigués

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Un pays anglophone d'Afrique. Tristes tropiques, rendez-vous des déclassés, des épaves et des aventuriers. Le scénario n'est pas plus mauvais qu'un autre, autour de diamants volés, et l'ambiance est moite sous les aisselles. Distribution internationale : l'ancien de la Luftwaffe (Jürgens), le beau gosse ancien résistant (Montand), l'ex-collabo imbibé d'alcool et de ressentiments (Servais), la bombe latina (Felix), plus quelques comparses opportunistes ou paumés. Le tout, dans une ambiance de fête, parce que les noirs, n'est-ce pas, ne pensent qu'à s'amuser (le film n'est pas ouvertement raciste mais laisse planer un doute). Le genre de film qui fit hurler les critiques des Cahiers du cinéma à l'époque et qui, aujourd'hui se révèle tel qu'il est : un divertissement exotique pas si mal fichu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 10 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 6nezfil Les héros sont fatigués