Affiche Leto

Critiques de Leto

Film de (2018)

« L’hiver est derrière nous, l’été est arrivé. Merci au Parti pour tout ça »

« Leningrad évoque en moi ce qui se perd, ce qui est condamné, malade, et en même temps l’art, l’harmonie, l’enfance et la beauté… Leningrad, c’est le vent, les mouettes, les grilles en fonte, les larges perspectives, la pierre, les flèches des monuments… » Tatiana Tolstoï « Je suis née à Leningrad » (1990) J’ai tout fait à l’envers, contrairement à mes habitudes, avec ce... Lire l'avis à propos de Leto

31 52
Avatar Thekla
9
Thekla ·

Soudain, l’été pionnier

Le rock, où qu’il soit, fut toujours un geste de libération : la possibilité donnée à une jeunesse bouillonnante de danser, bouger au rythme de son âge, et de trouver un porte-parole à ses émotions exacerbées : il fallait être percutant, émouvant et donner un grand coup de pied dans le marasme ambiant. Autant d’éléments qui caractérisent Leto, film russe... Lire la critique de Leto

109 5
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

♫ Back in the U.S.S.R ♫

Dans un plan séquence d'ouverture remarquable, Kirill Serebrennikov nous introduit dans le fameux Leningrad's Rock Club, une salle de concert sous contrôle de l'Etat, où se produisaient des groupes de rock accrédités. C'est dans ce lieu - fil rouge de l'histoire - que nous allons suivre l'évolution parallèle de deux figures locales ayant vraiment existé. Lire la critique de Leto

35 14
Avatar Théloma
9
Théloma ·

Mon absence

C'était une époque chouette, celle où l'idée de liberté absolue avait quelque chose du cheval de bataille. Persuadé que de vivre libre et tolérant était l'attitude politique ultime pour un monde meilleur, le lycéen, l'étudiant que j'étais osait toutes les folies les plus absurdes et grandiloquentes, portées qu'elles étaient par un esprit militant. Je les osais, et je les pouvais,... Lire la critique de Leto

12 11
Avatar VernonMxCrew
10
VernonMxCrew ·

Love will tear us apart

La sélection officielle de ce Festival de Cannes 2018 nous dévoile Leto de Kirill Serebrennikov, un film qui transpire le rock et sa furie. D’un point de vue plastique c’est un délice esthétique, doté d’un noir et blanc majestueux malgré quelques effets un peu cheaps. Politique, engagé et miraculeusement profond, Leto reste malgré tout trop concentré sur son visuel de papier glacé pour... Lire la critique de Leto

36 3
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Letroto pour le dire définitivement, mais pour l'instant c'est ma Palme

Voici ce que j'ai écrit il y a moins de deux jours au sujet du morceau "Summer Will Be over Soon" qui sert de générique de fin à ce "Leto" alors que je l'écoutais en boucle : « Je suis allé voir "Leto" fatigué, très fatigué, et j'en suis sorti sans savoir si je l'avais aimé ou bien plus.... Lire l'avis à propos de Leto

53 6
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·

Un film sûr de sa force, et un peu creux.

Leto est un bel objet, qui plaira aux esthètes, aux journalistes de rock, aux défenseurs de Kirill Serebrennikov (le réalisateur du film, persécuté par le pouvoir russe), aux fans d'Iggy Pop, aux lecteurs des Inrocks (qui a priori doivent cocher toutes les cases précédentes). En ce qui me concerne, et le jury du dernier Festival de Cannes a pensé la même chose que moi, j'ai été à la... Lire l'avis à propos de Leto

27 7
Avatar Christoblog
4
Christoblog ·

Le rock’n’roll se lève aussi à l'est.

Si Leto joue la carte du biopic musical, évoquant les débuts de Viktor Tsoï, la formation de son groupe Kino et sa relation avec Mike Naumenko, c'est avant tout pour explorer toutes les possibilités offertes par cette musique qui n'en finit plus de se décliner à l'infini. Le terme « déclinaison » est en effet le mot-clé du film, puisque, à l'instar de ces musiciens qui... Lire la critique de Leto

29
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Dieu que c'est beau

Je ne savais quasiment rien de Leto avant de voir le film, juste que ça parlait de rock à Leningrad dans les années 80 et c'était une claque monumentale. C'est sans doute le film le plus solaire que j'ai vu (du moins au début) depuis une éternité, peut-être l'est-il plus encore que Mektoub my love ou Mustang. On a là un film qui épouse totalement son sujet, la mise en scène transpire le... Lire la critique de Leto

18 2
Avatar Moizi
10
Moizi ·

Этого не было ?

L'été, dans le nord de la Russie, vers Saint-Pétersbourg par exemple, est un moment particulier. C'est, tout d'abord, une période de lumière. Il y a les fameuses nuits blanches, ces moments où l'on sort tous dans la rue pour se gorger de cette lumière qui fait tellement défaut à l'autre bout de l'année. De ce fait, l'été, c'est une période de liberté. On est enfin libéré du carcan d'un hiver... Lire la critique de Leto

23 3
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·