Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Leviathan

Critiques de Leviathan

Documentaire de et (2013)

ET LE MONSTRE PASSA LA VAGUE (qu'il creuse)

Du noir. On pense déceler du mouvement, on aperçoit une lueur rouge, puis du son. Ce petit « clic-clic » c'est l'eau et le matériel : des simples caméras Go-pro fixées à peu près partout où possibles elles seront. Si c'est par ce noir profond et ce claquement sonore omniprésent que l'on nous fait la présentation du lieux et du moment, la suite de Leviathan sera de déployer cette formidable... Lire la critique de Leviathan

40 15
Avatar Douglas Pouille
10
Douglas Pouille ·

Critique de Leviathan par BenoitDumeunier

Lucien Castaing Taylor et Verena Paravel, deux artistes et anthropologues du laboratoire d’ethnographie sensorielle d’Harvard, ont abordé ce projet dans l’intention de faire un documentaire sur le port de New Bedford, point de départ de l’aventure d’Ismaël dans Moby Dick. Pourtant, assez tôt, ils prennent la mer, invités par un équipage, et leur projet va devenir une tentative de « traduction... Lire l'avis à propos de Leviathan

15
Avatar BenoitDumeunier
8
BenoitDumeunier ·

Mer nature

Au bout d'une heure, il y a un plan fixe en plongée sur le pont du bateau qui montre clairement ce qui s'est passé avant, lorsque t'étais jeté par terre, à la place d'un poisson mort, suspendu à la coque, affalé, noyé dans d'interminables mouvements de balancier à trois centimètres de quelque chose de reconnaissable, dans l'oeil d'une Go-Pro où pas un plan ne se veut lisible une seconde et fuit... Lire l'avis à propos de Leviathan

16 8
Avatar drélium
5
drélium ·

Mâles de mer

Appel du barge Etendue noire victimes Bastingage tragique Tirage de chasses déchets Eclats de canette rutilante Moitiés de cadavres Accrochés au pont Refus de retourner au fond Troupeau de mouettes Laisser filets Mort mécanique Lumières crues Chalutier cimetière Clopes en ciré Visage trempé Paroles sèches Raies dépecées Cale -empilées Etoiles rejetées A la dérive poubelle Saint-Jacques en... Lire la critique de Leviathan

25 9
Avatar guyness
7
guyness ·

Magicarpe

Je suis vraiment pas un puriste. Je suis même quelqu'un de plutôt ouvert à toute expérimentation cinématographique de tout genre, et le synopsis proposé par l'Utopia était assez clair sur ce point. "Devant ce merveilleux objet visuel pas franchement identifié, la première réaction est de surprise totale, de sidération esthétique et sensitive". Pas de paroles identifiables, le tout filmé à la Go... Lire la critique de Leviathan

11
Avatar Ulysses
3
Ulysses ·

Critique de Leviathan par cinematraque

Embarqué sur un chalutier de pêche extensive au départ de New Bedford (le port d’attache du baleinier du capitaine Achab dans Moby Dick !), le spectateur est tour à tour mouette, dauphin, poisson agonisant dans la cale, marin sur le pont au milieu de la nuit ou homme-machine qui découpe à la chaîne une quantité astronomique de raies. Ce n’est plus l’homme qui regarde le monde mais le monde qui... Lire la critique de Leviathan

4
Avatar cinematraque
8
cinematraque ·

Au cœur de la bête.

La citation de Job d’entrée permet de poser autant que d’évacuer un sous-texte mythologique. On entre dans un monstre et on en réchappera dans une heure et demie. Le reste tient du voyage. Avec et contre le Léviathan, mythe ou non. On n’avait jamais vu un truc pareil. C’est le sentiment premier qui domine pendant et au sortir de cet objet colossal, qui plus qu’un documentaire sur un chalutier... Lire l'avis à propos de Leviathan

3 3
Avatar JanosValuska
10
JanosValuska ·

La mer et la bête

Monstre du chaos primitif, ou créature marine et biblique, ou chimère colossale à la forme imprécise, ou gigantesque serpent de mer, ou démon de l’enfer, ou encore bête de l’Apocalypse, le Léviathan est un parmi cela et tout à la fois. Dans ce "documentaire" de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel, il est ce chalutier parti de New Bedford vers les flots au loin, de là où parti aussi Ismaël,... Lire la critique de Leviathan

3
Avatar mymp
5
mymp ·

Critique de Leviathan par Alexandre

La beauté dingue de certains plans et le travail génial sur le son ne peut contrebalancer l'ennui profond généré par 50% des scènes, dont celle - je sais pas si c'est vraiment un spoiler- consitant à filmer en plan séquence fixe un marin s'endormant devant la TV pendant 5-10 min, un moment assez fort puisque ses yeux se ferment à peu près en synchro totale avec ceux des spectateurs. Lire l'avis à propos de Leviathan

4
Avatar Alexandre
5
Alexandre ·

Retranscription de notes prises pendant le visionnage

Avec S. Après le visionnage de Carouge, son film tourné sur le cargo. Geste d'une radicalité impressionnante, très juste, éprouvant. Fatras insensé où plus rien n'a de sens, de dessus, de dessous, de direction. Immersion totale dans la matité de la nuit, dans la froide noirceur de l'océan implacable. Irrésolu. Un parcours chaotique, d'une violence écrasante. La plupart des images sont... Lire l'avis à propos de Leviathan

2
Avatar NighttimeBird
10
NighttimeBird ·