2 heures de chant de grillons

Avis sur Liberté

Avatar Guillaume L.
Critique publiée par le

Alors là j'y suis allé complètement à l'aveugle. Un mec en perruque façon XVIIIe siècle et une nana à poil dans une forêt sur l'affiche, je me dis "Allez pourquoi pas, ça a l'air d'être du cinéma qui change un peu de ce qu'on voit d'habitude". Pas loupé, le premier logo du film indique la nomination du film dans la catégorie "Un certain regard" à Cannes et le second qu'Arte soutient le film. Je comprends très rapidement que le titre évoque le libertinage, et au bout d'un quart d'heure, le film devient un porno. Je vois et j'en suis assez étonné que le film est interdit aux moins de 16 ans avec avertissement mais pas au moins de 18 ans, vraiment je suis surpris, enfin bon.

C'est vraiment une proposition artistique malaisante mais... Y'a quelque chose. On nous montre des gens qui s'épuisent pendant toute une nuit, une envie d'esthétisme à travers cet éclairage léger d'une forêt d'une part et la volonté de montrer l'humain comme un bout de viande d'autre part. Si la nature est esthétisé, les corps ne le sont pas. Il y a de tout de ce côté-là (des gros, des maigres, des vieux, des jeunes, des pilosités diverses et variées), et il en va de même pour les pratiques sexuelles mises à l'écran. En soi je comprends bien l'idée de montrer une vision du libertinage du XVIIIe, mais il manque quelque chose pour que le film soit envoûtant ou encore qu'il donne de quoi réfléchir.

J'ai vraiment eu la sensation que le réalisateur voulait faire de moi un voyeur et une victime en même temps. Au cinéma ce n'est pas un scoop, la plupart des scènes de sexe sont simulées. Dans ce film, ce n'est pas le cas de la plupart des scènes auxquelles on assiste, qui sont explicites. J'ai vraiment eu l'impression qu'il y avait un jeu avec la lumière assez faible du film et le sadisme du réalisateur. On voit quelque chose dans l'ombre, on comprend après quelques secondes de quoi il s'agit, sans en être bien sûr, et d'un coup, on voit un peu mieux ce qu'on fait les acteurs, et on comprend ce qu'ils sont en train de faire. On le voit, et ils ne font pas que jouer, ils le font vraiment. Même si je ne saisis pas vraiment l'intention derrière, c'est une idée. Et cette souffrance ressentie par les personnages et sans doute par les acteurs, cette ambiance pesante ! Je suis sûr et certain que c'est intentionnel, mais j'ai du mal à comprendre le propos derrière cette volonté de dérouter le spectateur.

Je mets la moyenne parce que je n'ai jamais vu un tel film et que je n'en reverrai sans doute jamais, et parce qu'il y a eu un gros travail sur la lumière vraiment remarquable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 146 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Guillaume L. Liberté