La mort nous va si mal

Avis sur Life After Beth

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Voilà une p'tite zomcom bien sympathique.

L'auteur tente d'insuffler un petit quelque chose de neuf, de changer un peu les règles et ce au profit de l'humour ; ça fonctionne plutôt bien, on se retrouve dans des situations assez étranges mais pas dénuées de conflits ni de tension. Les personnages sont au départ très bien caractérisés, malheureusement, le héros va perdre de cette caractérisation au fil du temps tandis que les personnages secondaires vont au contraire renforcer leurs traits (c'est surtout visible avec Beth grâce à sa maladie). Je me suis vraiment bien marré ; les premières minutes, j'étais un peu sceptique et puis petit à petit, le ton s'installe convenablement et les blagues se mettent à fonctionner très bien. John C. Reilly y est pour beaucoup, il faut dire, son personnage est vraiment écrit pour amener plus de rires, un rire plus gras, plus évident. Et une fois qu'on accepte de rire des blagues issues de ce personnage, alors il devient plus facile de rire des autres, un peu plus étranges, à la fois glauques et amusantes.

La mise en scène est soignée, fonctionne assez bien. J'aime beaucoup les personnages, le soin apporté aux costumes, aux maquillages, aux décors ; tout ce travail rend l'univers encore plus crédible, bien sûr. Le découpage fonctionne plutôt bien aussi, le réalisateur ne met pas l'accent sur l'action mais la découpe tout de même suffisamment bien pour qu'on n'en rate pas le principal. Ainsi, la chute de Beth depuis son toit est nickel, la cabane en feu fait plaisir aux yeux. Les acteurs apportent beaucoup au film : Aubrey Plaza n'est pas seulement magnifique, elle a un très bon sens de la comédie, est capable d'auto-dérision, émet des bruits très drôles (inspirés de South Park peut-être?) ; Dane DeHaan se débrouille très bien aussi, il a une bonne gueule pour l'aider aussi ; et puis tous les autres s'en sortent aussi en fait, petit rôle comme rôle plus important. La bande son est très chouette aussi, que ce soit au niveau du choix musical (qui participe de l'humour parfois) où l'ambiance sonore (les petits bruits de Beth qu'on entend en fond sonore, laissant deviner le pire à son sujet).

Bref, je me suis vraiment bien amusé devant ce film ; l'auteur a décidé de remanier un peu le zombie sans en faire trop (l'idée de l'amour et de la colère sont très bonnes en fait pour un tel état de vie), et puis offre un récit qui fonctionne bien notamment grâce à son humour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 148 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper Life After Beth