Calvin et les Chicskeum

Avis sur Life : Origine inconnue

Avatar мс³
Critique publiée par le

Risque de SPOILS par inadvertance ou advertance

Alors que sort aujourd'hui sur les écrans le tant attendu Alien : Covenant, dont j'aurais le plaisir de découvrir que la semaine prochaine, il est temps pour moi de rattraper mon retard, ou plutôt de m'adapter à la programmation retardée de mon ciné. Ce retard s'appelle LIFE comme des dizaines d'autres œuvres qui portent déjà ce nom.

V'là donc que je pose mon fessu sur un siège rouge comme à l’accommodé dans une salle sombre, jusque là j'pense qu'on titille le commun, faut dire que c'moi qu'ai envoyé le film donc je dois à peu près savoir ce que je fous. Me suis retrouvé devant un mix entre Alien et Gravity, sorte de docu fiction au début un peu longuet mais qui met plutôt bien les bases en place, histoire de dire que c'est calme avant de lâcher l'étoile de mer d'espace.
Daniel Espinosa, réalisateur du passable Sécurité rapprochée et du très bon Enfant 44 nous balance dans le space pour nous conter l'histoire de quelques gens qui vont se faire attaquer par un bousin extraterrestre translucide au look mi-fleur mi-gale. Le Daniel nous gratifie d'une réal ambitieuse et efficace, le (faux?) plan séquence de départ est super classe.

Le bestio qu'attaque l'équipage s'appelle Calvin, ma culture d'un Calvin était resté à celui bien balourd de Ma Famille D'abord, l'imaginer dans l'espace avait un certain charme, une folie qu'on aurait pu envisager mais l'idée ne fut pas retenue, si tant est qu'elle fut un jour envisagée.

Nous somme donc face à un thriller SF entraînant, du moins à partir du moment où le bordel se déclenche, qui s'il n'est pas original se révélera plutôt trash et tendu, notamment lors du final en apothéose où on ne pense plus à rien, du coup on ne voit pas venir le dénouement. Quoique, si je n'y ai pas pensé de suite, une fois le plan sur l’amerrissage de la capsule je l'ai senti gros comme une maison, je voulais tellement sur le coup que ça finisse comme ça et j'ai été servi, un sans pitié fabuleux ! Le genre de fin que j'adore, à laquelle j'ai d'ailleurs donné un nom quand je les utilisais pour mes vidéos amateurs, le "c'est ballot...", genre de fin qui te dit à toi ou aux personnages que tu t'es bien fait niquer.

En bref, pas révolutionnaire mais assez nerveux et crade, j'aime ça ! Une ambiance réaliste pour une histoire fantastique, portée par un beau casting qui s'il ne bluffe pas, fait un bon boulot.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 492 fois
17 apprécient · 2 n'apprécient pas

мс³ a ajouté ce film à 4 listes Life : Origine inconnue

Autres actions de мс³ Life : Origine inconnue