👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Dans l'espace, personne ne vous entendra repomper des classiques

Sur le fond comme sur la forme Life : Origine inconnue ne fait pas que ne rien apporter de nouveau, il met en place une gigantesque entreprise de recyclage. Ainsi les emprunts les plus évidents sont fait à Alien, Gravity et Sunshine avec une volonté de s'en cacher absolument absente, allant parfois jusqu'à la citation au plan près. Incapable de se détacher de ses modèles, et donc forcément toujours ramené à eux, Life : Origine inconnue est sans surprise, creux et parfois complètement idiot (Ils veulent asphyxier la bête alors que ça fait littéralement 20 minutes qu'elle est dans l'espace et donc privée d'oxygène et que ça n'a pas l'air de la perturber plus que ça.). On voit venir tous les rebondissements 10 minutes à l'avance mais quelques passages arrivent à sortir du lot comme la séquence du gant, bon petit moment de tension bien entretenue. Ce manque flagrant d'originalité et de prise de risque handicape Life : Origine inconnue mais le film s'avère malgré tout efficace dans sa gestion du divertissement. La mise en scène est plutôt solide même si elle se perd parfois, faute de substance à mettre en valeur (par exemple le plan séquence de l'arrimage façon Gravity ne sait vraiment pas où aller et il fini par desservir la scène). Pas trop honteux car finalement pas trop ennuyeux Life : Origine inconnue s'écroule lors de son épilogue. Le film force tellement le twist (que l'on devine pourtant facilement) qu'il a recours à une manipulation grossière du montage parallèle que même un étudiant de première année d'école de cinéma n'aurait pas osé faire. Il n'y a dans ce moment aucune maîtrise du temps, ou de l'espace, juste de la confusion entretenue par une juxtaposition de plans qui n'ont pas de cohérence entre eux une fois que l'on connait l'issue du film. C'est d'une laideur et d'une malhonnêteté sans borne, c'est aussi le symptôme le plus perceptible d'un film qui n'avait rien à dire et qui n'avait même pas une envie de Cinéma. Une coquille vide qui présente bien, rien de plus.

Plug_In_Papa
4
Écrit par

il y a 5 ans

61 j'aime

3 commentaires

Life - Origine inconnue
Théloma
7

Martien go home

Les films de série B présentent bien souvent le défaut de n'être que de pâles copies de prestigieux ainés - Alien en l’occurrence - sans réussir à sortir du canevas original et à en réinventer...

Lire la critique

il y a 5 ans

79 j'aime

17

Life - Origine inconnue
Plug_In_Papa
4

Dans l'espace, personne ne vous entendra repomper des classiques

Sur le fond comme sur la forme Life : Origine inconnue ne fait pas que ne rien apporter de nouveau, il met en place une gigantesque entreprise de recyclage. Ainsi les emprunts les plus évidents sont...

Lire la critique

il y a 5 ans

61 j'aime

3

Life - Origine inconnue
drélium
5

Day of the tentacle

C'est super. Non vraiment, jusqu'à ce que le super organisme unicellulaire s'échappe de sa cage, ça passait bien hormis le fait que personne ne s'offusque de cette créature scientifiquement douteuse...

Lire la critique

il y a 5 ans

54 j'aime

13

Breaking Bad
Plug_In_Papa
10
Breaking Bad

Lust for life

Walter White a ce que l'on peut appeler une vie merdique : 50 ans et aucune perspectives, un fils handicapé, un boulot de prof indigne de son prix Nobel de chimie, un second job ingrat pour payer les...

Lire la critique

il y a 11 ans

509 j'aime

59

Le Bon, la Brute et le Truand
Plug_In_Papa
10

Citizen Kane ? Mon Cul !

Pourquoi ce titre provocateur ? Tout simplement parce que le film de Welles arrive systématiquement en tête de n'importe quel classement des meilleurs films de l'histoire du Cinéma lorsqu'ils sont...

Lire la critique

il y a 11 ans

495 j'aime

86

Cowboy Bebop
Plug_In_Papa
10
Cowboy Bebop

Doux, dur et dingue

Oubliez tout ce que vous savez sur la japanimation (surtout si vous vous appelez Éric Zemmour), oubliez tout ce que vous savez des dessins-animés en général car "Cowboy Bebop" est une série tout à...

Lire la critique

il y a 11 ans

381 j'aime

37