Affiche Light of My Life

Critiques de Light of My Life

Film de (2019)

« It’s a love adventure »

Les échos entre le récent confinement et le traitement infligé au récit dans Light of my life ne manqueront pas de rebuter les plus éprouvés par cette étrange période. La séquence initiale, qui atteinte les douze minutes, filme ainsi à l’intérieur d’une tente l’histoire racontée par un père à sa fille, dans une atmosphère qui tente de colorer de tendresse la... Lire la critique de Light of My Life

58 12
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Just a girl

Il y a dix ans, John Hillcoat adaptait Cormack McCarthy avec La Route, en narrant l'errance, sur fond de post apo, d'un père et de son fils. Il y a deux ans, en plein tremblement de terre #Metoo, étaient exposées les errances sexistes (au moins) de Casey Affleck, énième personnalité prise dans la tourmente, qui seront réglées par un accord financier.... Lire la critique de Light of My Life

40 6
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

Le féminin comme motif

Après son vrai faux documentaire qui avait étudié avec ironie la retraite de Joaquin Phoenix, Casey Affleck retourne enfin derrière la caméra avec le dénommé Light of my Life. Un film post apocalyptique aux traits fins et d’une sincérité débordante. Il est souvent difficile pour un acteur d’affirmer sa personnalité filmique notamment lorsqu’il faut éloigner de son processus créatif... Lire la critique de Light of My Life

22 3
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

"La Fille de l'Homme !"

Dans un futur indéterminé, la population féminine a été éradiquée en quasi-totalité par une épidémie (décidément, c’est la mode en ce moment). Un père (Casey Affleck) tâche de protéger Rag (la révélation Anna Pniowsky), sa fille unique, peut-être l’une des dernières survivantes. Avec “Light of my life”, Casey Affleck s’essaye avec talent à l'exercice périlleux du survival. En effet, il est... Lire la critique de Light of My Life

13 4
Avatar RAF43
8
RAF43 ·

Raconte moi une histoire

Parti voir ce film sans avoir été influencé par quelconques critiques, bande annonce ou éléments de comm je ne m'attendais pas à lecture du synopsis, à un rythme aussi lent et épuré. Que ce soit dit, à mots pesés, la scène d'ouverture de 15 min en plan fixe est une véritable punition. Néanmoins elle donne le ton et l'allure du film. On y suit un père et sa fille dans une survie régie... Lire l'avis à propos de Light of My Life

3
Avatar MrLaw
6
MrLaw ·

Pourquoi y a t-il toujours des vieux journaux dans le grenier ?

Vu à l'occasion de la Cinexpérience #169 (Merci senscritique !). Ce sera une critique courte pour râler... Ce n'est pas un mauvais film en soit. Le duo d'acteurs est sincère, leur relation touchante (même si assez peu originale). Les images sont travaillées, mais c'est vraiment un ramassis de clichés du genre post-apo dysopie (alors même que certains points auraient pu... Lire l'avis à propos de Light of My Life

15 3
Avatar Dellas
5
Dellas ·

A love adventure

Pour son deuxième long-métrage après le vrai faux documentaire I’m still here, Casey Affleck revient avec une fiction qui semble avoir été inspirée par certains des metteurs en scène avec qui il a tourné, principalement Gus Van Sant (Gerry), David Lowery (A ghost story) et Andrew... Lire la critique de Light of My Life

7
Avatar mymp
8
mymp ·

Corona mon amour !

Ils sont forts ces Américains ! On a parfois du mal à l’admettre, nous autres, les petits Français, mais il faut avouer qu’ils sont souvent bluffants ! Comment Casey Affleck a-t-il pu faire un film sur le coronavirus avant que le coronavirus ne frappe le monde ? Je ne voudrais pas passer... Lire l'avis à propos de Light of My Life

6 9
Avatar Roinron
7
Roinron ·

"It's a love adventure."

Récit post-apocalyptique empruntant subtilement à “Children of Men” et “The Road” dans son concept et à l’oeuvre de David Lowery (“Ain’t Them Bodies Saints”, “A Ghost Story”) dans sa mise en scène, le premier film de fiction écrit et réalisé par Casey Affleck se déroule dans un futur dominé par la masculinité toxique et... Lire la critique de Light of My Life

10 1
Avatar Peachfuzz
7
Peachfuzz ·

Retarder l'inévitable... le plus longtemps possible

Sorte de variante de "The Road", sauf que le gamin est une gamine, car dans ce monde post-apocalyptique, la gent féminine, victime d'un virus (une sorte de peste) spécifique à elle, est devenue extrêmement rare, ce qui oblige le père (que joue Casey Affleck, aussi le réalisateur du film) à faire passer sa fille pour un jeune gars. Après un premier quart d'heure minimaliste et... Lire l'avis à propos de Light of My Life

9 3
Avatar Fleming
7
Fleming ·