👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Beaux plans de paysages, mais c'est tout !

Pour les personnes qui veulent pas lire en entier, le résumé en une phrase:


Un étron ! Ce film est un étron sans nom !



Une pâle copie de La Route, sans le côté danger, un soupçon de relent de Bird Box, toujours sans le côté danger, pression, cavale, voilà ce qu'est ce film.
Soporifique !

Je me suis forcé jusqu'au bout pour savoir, comment il se termine

si ils arrivent à un bunker, si elle grandie, etc mais rien
Le film se termine comme un navet digne de ce nom


J'ai vu des court-métrage qui ont un scénario, un contenu, bien au-dessus de cela.

Hormis de grand plan large, qui font joli par le côté nature, il n'y a rien de bien consistant !
Même les acteurs n'aident pas à remonter le film !

C'est vide, on lance des sujet qui sont vite foutu aux oubliettes !

Après, si on transpose le film, on peut y voir le message que souhaite donner le film

le combat d'un père contre le monde des hommes, quelque soit l'époque, face à la perversité masculine, même à notre époque, monde où les femmes sont bien plus nombreuses
Je trouve dommage de devoir faire un film qu'il faut transposer, si c'est cela le but recherché


Par contre le père est un peu con, il gueule et lui dit de parler moins fort, à tout bout de champ.

La Route à cette particularité qui lui est propre, qu'on ne peut retranscrire dans une copie, qui sert justement de propagande, pour dire

une fille est une proie



Imagine

traverser une très grande map, avec ta monture, sur ton chemin, tu te fais aggro par des mobs, qui n'ont pas le level pour te faire perdre un point de vie ou te faire tomber de la monture.
En tout cas, pas avant d'être arrivé dans une zone haut-level.
Tu as juste quelques rare pnj sur toute ta traversée, histoire de donner un peu de vie.


Light of my life peut se résumer comme cela, à un rpg fait par Davilex....

PierreGso
3
Écrit par

il y a plus d’un an

2 j'aime

Light of My Life
Behind_the_Mask
8

Just a girl

Il y a dix ans, John Hillcoat adaptait Cormack McCarthy avec La Route, en narrant l'errance, sur fond de post apo, d'un père et de son fils. Il y a deux ans, en plein tremblement de terre #Metoo,...

Lire la critique

il y a 2 ans

43 j'aime

6

Light of My Life
Velvetman
7

Le féminin comme motif

Après son vrai faux documentaire qui avait étudié avec ironie la retraite de Joaquin Phoenix, Casey Affleck retourne enfin derrière la caméra avec le dénommé Light of my Life. Un film post...

Lire la critique

il y a plus d’un an

22 j'aime

3

Light of My Life
Dellas
5

Pourquoi y a t-il toujours des vieux journaux dans le grenier ?

Vu à l'occasion de la Cinexpérience #169 (Merci senscritique !). Ce sera une critique courte pour râler... Ce n'est pas un mauvais film en soit. Le duo d'acteurs est sincère, leur relation...

Lire la critique

il y a 2 ans

16 j'aime

3

Nobody
PierreGso
4
Nobody

John McClane ou Wick ?

Ce film est un mélange de John McClane et de John Wick, mais de façon moins trépidante, moins prenante, plus soporifique, avec trop de scènes faites pour meubler. L'histoire n'est pas creusée, tout...

Lire la critique

il y a 9 mois

1 j'aime

Nicky Larson et le Parfum de Cupidon
PierreGso
8

Je disais que ça allait être une belle merde

Un film français qui tape dans le manga, pour en faire un film ? ça ne peut être que mauvais Vu les acteurs prévu, cela à renforcé mon avis Etant fan de City Hunter, je ne pouvais que regarder ce...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

The Rain
PierreGso
8
The Rain

La saison 2....

Est à chier ! Franchement, on passe d'une saison 1 excellente, géniale, qui place le décor, les persos, les intrigues, tout ! Finalement tout est gâché par la saison deux ! Elle se concentre sur un...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

3