👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Plutôt précédé de commentaires positifs, ce film de Neil Burger - réalisateur de L'illusionniste - qui sortira dans deux jours dans les salles françaises n'est qu'un divertissement parmi d'autres (aussitôt consommé, aussitôt oublié). Car contrairement à notre protagoniste principal, quand arrive le générique final, la pilule a encore du mal à passer car le spectateur ne se sent pas particulièrement plus brillant, au contraire. L'ensemble est plutôt sympathique, vendu sous un packaging plutôt attrayant (synopsis accrocheur et seconds rôles intéressants) mais cela ne va pas au delà. Un film plutôt limité qui n'exploite pas vraiment son plein potentiel, dommage.


Si l'œuvre qui ne porte pas forcément bien son nom du fait de ses faiblesses, c'est en revanche le cas de son auteur. En effet, son film procure les mêmes sensations qu'un burger : on est alléché par l'affichage (non contractuel), on se jette dessus par flemme parce que c'est facile et que ça cale plutôt bien, mais quelques minutes après on commence à avoir quelques regrets d'avoir craqué et claqué environ 6€ pour un produit de qualité moindre, tout en sachant que dans quelques heures on aura envie de se mettre quelque chose de plus consistant sous la dent.
LeBleuDuMiroir
4
Écrit par

il y a 11 ans

Limitless
Dardefion
4
Limitless

Eloge du toc

L'usage d'un mythe urbain riche de potentialités se transforme entre les mains de Neil burger en un divertissement tape-à-l'œil, facile et creux. Ecrivain sans le sou, tirant sa flemme de gamineries...

Lire la critique

il y a 11 ans

37 j'aime

3

Limitless
drélium
6
Limitless

Wall Street sous coke

C'est pas fin, clipesque déjà périmé (les zooms fractals mouhou), bourré de raccourcis en mousse avec voix off omniprésente, frimeur, plein de cratères allègrement enjambés, De Niro aurait pu jouer...

Lire la critique

il y a 10 ans

33 j'aime

3

Limitless
guyness
4
Limitless

NRV

Je ne suis pas coutumier de ce genre de critique, mais le film ne mérite pas vraiment beaucoup plus. C'est l'histoire d'une pilule (NZT) qui développe énormément les facultés du...

Lire la critique

il y a 10 ans

30 j'aime

1

Intouchables
LeBleuDuMiroir
8
Intouchables

Tandems

Il y a peu, je débattais avec quelques amis à propos des comédies made in France. Mon argument : les cinéastes hexagonaux ne sortent qu'une bonne vraie comédie par décennie (1990's : Le dîner de...

Lire la critique

il y a 10 ans

114 j'aime

9

Spring Breakers
LeBleuDuMiroir
9

Breaking bad.

En 2011, Drive avait déconcerté de nombreux spectateurs venus voir un énième produit dérivé de la navrante franchise Fast and Furious. Ayant créé le buzz (plus que légitimement), le film a tout de...

Lire la critique

il y a 9 ans

73 j'aime

22

17 filles
LeBleuDuMiroir
2
17 filles

17 idiotes s'ennuient à Lorient

Une chieuse se retrouve en cloque après avoir copulé pendant l'été avec un blond. Au départ, la m'zelle accuse le coup. C'est le bade, la dépression, la gamine est au fond du seau t'as vu. Le...

Lire la critique

il y a 10 ans

63 j'aime

4