Lincoln, Chasseur D'Esclavagistes

Avis sur Lincoln

Avatar Paplard
Critique publiée par le

Repoussé depuis 2005 en raison de nombreux autres projets, c'est finalement fin 2012 que sort le biopic historique de Steven Spielberg, intitulé Lincoln, adapté du livre Team Of Rivals de Doris Kearns Goodwin, avec Sir Daniel Day-Lewis dans le rôle-titre. Le film raconte les derniers mois de la vie d'Abraham Lincoln, 16ème président des États-Unis, et de son combat pour faire passer le 13ème amendement de la Constitution, qui mit fin à l'esclavage dans tout le pays, avant la fin de la Guerre de Sécession.

Lincoln est sans grande surprise un film très classique dans son genre et sa forme. Le type de film calibré pour être un film à Oscars : biopic sur une grande figure de l'Histoire américaine, grandes performances d'acteurs et mise en scène académique.

Spielberg décide non pas de se concentrer sur toute la vie de Lincoln, ni sur les batailles de la Guerre de Sécession, mais sur les derniers mois de la vie du président et essentiellement sur le passage de l'amendement abolissant l'esclavage. Et c'est en cela que le film est intéressant, c'est de pouvoir suivre les coulisses de cette bataille politique, un peu à la façon de la série The West Wing. On a l'occasion de voir un Abraham Lincoln si envieux de faire disparaître l'esclavage qu'il est prêt à manœuvrer en douce, prolonger la Guerre de Sécession ou encore d'acheter des voix, tout ceci pour le bien de la nation. Cela montre que même les hommes les plus intègres et honnêtes sont prêts à contourner les règles pour accomplir ce qu'il pense être essentiel. Spielberg nous fait aussi comprendre que la véritable lutte pour la liberté s'est surtout joué dans les bureaux, les Chambres de représentants et à la Maison Blanche que sur le champ de bataille.

La mise en scène est donc comme on pouvait s'y attendre très académique et classique, mais néanmoins cela ne l'empêche pas d'être efficace quand il s'agit de ce type de film. On a la plupart du temps le droit à des plans longs traduits par des mouvements de caméras très lents. Le montage est lui aussi sobre. La direction artistique est quant à elle formidable, retranscrivant parfaitement l'époque, tant dans les décors que dans les costumes, le tout baignant dans l'excellente photographie de Kaminski.

La grande force du film réside avant tout dans la performance des acteurs tous aussi bons les uns que les autres. Daniel Day-Lewis est tout simplement parfait dans la peau d'Abraham Lincoln. Aussi bien dans la posture que dans la voix, l'acteur est totalement transformé et habité par son rôle et arrive à nous transmettre tout le côté humain de son personnage, ce qui permet de fortement s'attacher à lui. Ce rôle lui permettra d'obtenir son 3ème Oscar, faisant de lui le seul acteur à avoir remporté 3 Oscars du meilleur acteur. Mention spéciale aussi pour Tommy Lee Jones dans le rôle de Thaddeus Stevens, personnage aussi cocasse qu'attendrissant.

Avec une mise en scène sobre mais un scénario traité sous un angle intéressant, Steven Spielberg nous offre un biopic historique de qualité, mettant bien en valeur le 16ème président des États-Unis et en se concentrant sur les coulisses politiques de l'abolition de l'esclavage. L’œuvre est porté du début à la fin par la performance remarquable de Daniel Day-Lewis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 157 fois
1 apprécie

Paplard a ajouté ce film à 2 listes Lincoln

Autres actions de Paplard Lincoln