La genèse d'un monde #GoogleEarth

Avis sur Lion

Avatar Mathias the Watcher
Critique publiée par le

Lion est le premier film de Garth Davis, et le moins que l'on puisse dire, c'est que pour un premier long métrage, il s'agit d'une réussite!

Un enfant de 5 ans vivant dans une pauvreté extrême, mais sans jamais la subir, va se retrouver isolé de sa famille et commencer un long voyage malgré lui. Une quête d'identité longue de 25 ans va s'en suivre... À noter qu'il s'agit d'une histoire vraie, ce qui donne un attrait supplémentaire au film.

Titré injustement comme le nouveau Slumdog Millionaire par la promotion de distribution, ce film ne s'y référence que par son acteur principal et l'Inde comme point d'ancrage à la production. L'Inde est un pays que je trouve terrifiant. Malgré l'air magnifique de ses paysages, ce qu'on en véhicule chez nous au niveau pauvreté et traite humaine a tendance à me refroidir. Et c'est donc plongé dans la dureté de ce que l'on peut imaginer que le film commence avec le jeune Saroo interprété par un brillant Sunny Pawar. Sunny est un jeune acteur encore inconnu mais qui donne une véritable force à toute la première partie de l'histoire. À travers ses yeux, nous allons voir un monde dur prendre forme autour de lui. Une dureté encore augmentée en comparaison avec le visage angélique du garçon. Saroo est interprété par Dev Patel (Slumdog Millionaire) dans la deuxième partie de l'histoire. Dev qui a gagné en maturité dans son jeu, nous livre une belle interprétation. Son destin croisera celui de la belle Rooney Mira (the Girl with the Dragon Tattoo) qui apporte une douceur au récit à travers une romance belle sans jamais verser dans l'eau de rose...

C'est une aventure, c'est une romance, c'est avant tout une métamorphose... La véritable genèse d'un homme en deux heures de temps...

Le film aborde des thèmes délicats comme la pauvreté, la traite des enfants, l'adoption, les liens familiaux ou la notion d'identité de manière délicate. Il y a un véritable respect dans le traitement des idéologies afin de les exprimer mais sans jamais les imposer.

Les plans sont magnifiques et le traitement des lumières est également bien maitrisé. Les interprétations des acteurs sont très belles sans jamais être trop poussées malgré une volonté clairement dirigée vers le côté larmoyant. Nicole Kidman est touchante dans son rôle et sans jamais être véritablement mise en avant, elle s'érige en pilier empathique de l'histoire. Quelques flashbacks parfois un peu répétitifs ralentissent le rythme du film, mais l'histoire n'en pâtit pas vraiment.

En bref, il s'agit d'une histoire véritablement poignante, bien mise en scène et magnifiquement interprétée mettant en exergue la quête identitaire d'un homme. On peut regretter le côté larmoyant de la réalisation mais cela ne change rien à la beauté du film. Il sera donc très difficile de sortir de la salle sans avoir une petite larme au coin de l'œil...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 10131 fois
40 apprécient · 3 n'apprécient pas

Mathias the Watcher a ajouté ce film à 2 listes Lion

Autres actions de Mathias the Watcher Lion