Affiche Little Odessa

Critiques de Little Odessa

Film de (1994)

Fade to Gray.

Je retardais mon incursion dans le petit monde de James Gray depuis un moment déjà et la source d'éloges à son sujet semblait intarissable. Alors comme j'avais encore du temps de cerveau disponible pour quelque chose de goûteux, je me suis dit que ce soir le Gray allait passer devant mes mirettes. Alors je ne vais pas y aller par quatre chemin, la promesse est tenu. À mes yeux, il y a là... Lire la critique de Little Odessa

12 3
Avatar Kenshin
7
Kenshin ·

Critique de Little Odessa par drélium

Il y a quelque chose, du James Gray surement, faut aimer... C'est incroyablement déprimant et remporte une certaine unanimité qui m'étonnera toujours. C'est bien joué assez logiquement avec Tim Roth et Edward Furlong qui savent mieux que personne tirer la tronche, mais ils tirent la tronche pendant 4h, ah non 1h40, étonnant. Sinon, j'ai toujours eu un peu de mal avec Maximilian Schell, c'est... Lire la critique de Little Odessa

29 8
Avatar drélium
5
drélium ·

Le Samouraï

Little Odessa a été ma porte d'entrée dans le cinéma de James Gray, notamment dans sa trilogie "Crime et Famille". Premier volet, le suivront The Yards et La nuit nous appartient, portés par un duo surprenant, Mark... Lire l'avis à propos de Little Odessa

2
Avatar FloBerne
9
FloBerne ·

La nuit ne leur appartient plus.

Joshua (Tim Roth) revient dans le quartier de Little Odessa où il a passé son enfance pour exécuter un contrat. Ce tueur à gages, sans remords ni états d'âme, va retrouver son frère Reuben et ses parents. Son job et sa famille vont alors se confronter dans sa tête jusqu'à dérailler complètement. Les souvenirs refont surface, l'amour et la haine aussi... Pour son premier film, James Gray impose... Lire la critique de Little Odessa

20 7
Avatar EvyNadler
8
EvyNadler ·

Une première oeuvre intemporelle

J'ai toujours le plus grand mal, lorsque l'on me le demande, pour fournir une liste de films préférés, pour trier ou ordonnancer mes coups de cœur, pour hiérarchiser ce vers quoi mon cœur de cinéphile se porte. Mais pour ce film là, inédit personnel, c'est avant tout une histoire de scène, la Scène. Incapable de vous citer un film préféré, je puis par contre vous citer une scène... Lire la critique de Little Odessa

4 4
Avatar David Cathala
10
David Cathala ·

la vengeance est un borsh qui se boit froid ..

Un film à la réalité pesante où la misère humaine , la violence , et la mort son palpables . Le rythme lent crée un atmosphère réellement pesant , un quotidien où les protagonistes sont enfermés et dont ils ne peuvent s'échapper . Cette froideur ambiante est souligné par le personnage du frère totalement déshumanisé , le seul qui pour survivre dans la morosité de son monde se comporte comme... Lire l'avis à propos de Little Odessa

3
Avatar Athy_Wally
9
Athy_Wally ·

Critique de Little Odessa par Zogarok

Dès ce premier film, James Gray affiche (et se montre à la hauteur d') une ambition considérable. Drame familial mêlé à un contexte mafieux, Little Odessa a des allures de classique instantané. En terme d'originalité sur le plan de la narration, il est faible, concernant les caractères et les intrigues, il est extrêmement ramassé ; Little Odessa fait preuve d'un art de la synthèse... Lire la critique de Little Odessa

3
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·

Ma critique

Dans ce film, nous sommes plongés directement dans un univers ombre avec une famille malheureuse rongée par la maladie de la mère et la mauvaise voie qu'à suivie le frère aîné. On retrouve notre jeune héros ( ou victime) au milieu de tout cela et on comprend que les journées ne sont pas évidentes pour lui. Le film commence réellement pour moi lorsque le frère rentre dans sa ville natale et qu'il... Lire la critique de Little Odessa

1
Avatar sunshine57
3
sunshine57 ·

Little Odessa mais Big James !!!

Premier film d'un jeune cinéaste d'ores et déjà prometteur (ouais, je sais que c'est facile d'écrire ça près de vingt ans après mais sincèrement, en toute franchise, le contraire aurait été étonnant !!!) de seulement 24 ans car "Little Odessa" démontre déjà un style réaliste qui tend au pessimisme le plus sombre, un talent indéniable pour décrire des individualités mais aussi toute une... Lire l'avis à propos de Little Odessa

3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Graypolis

Remarqué pour son court métrage de fin d'étude : "Cowboys & Angels", réalisé à l'âge de 20 ans, James Gray tape dans l’œil du producteur Paul Webster, qui lui propose de réaliser un long métrage à l'âge incroyable de 23 ans. Ce producteur est-il donc un baisé de la tête ? Car il faut quand même être un sacré malade pour faire confiance à un aussi jeune cinéaste pour un projet de cette... Lire l'avis à propos de Little Odessa

6
Avatar Alex La Biche
8
Alex La Biche ·