Savoir transmettre avant de partir.

Avis sur Logan

Avatar zardoz6704
Critique publiée par le

Logan est un film qui parle du moment où votre monde se finit, se referme de plus en plus. Si jamais vous avez la chance de trouver sur votre chemin un jeune, qui a encore des rêves, qu'allez-vous lui transmettre ? Peut-être pas ce que vous croyez.

Bon, c'est quand même un film de superhéros. Il y a un méchant scientifique, un méchant cabotin stéréotypé, des drones et des légions de militaires avec des blindés, une vraie chair à canon. Il y a aussi des morts, ce qui n'est pas très fidèle à l'esprit d'origine des X-men non ? Mais bon, cela fait des années que je n'ai pas vu de films de superhéros, donc je ne vais pas juger.

Ce qui est bien, pour certaines scènes d'action, c'est qu'elles ratent. Logan essaie de faire tremplin avec une barrière, résultat sa bagnole est empêtrée dans des barbelés. Il doit se dépêcher de retrouver Xavier, mais il doit reprendre l'ascenseur. A chaque fois qu'il faut embarquer Xavier dans une voiture, il doit replier la chaise roulante et la fourrer dans le coffre. Certaines actions, comme déplacer un corps, prennent du temps. Tous ces détails sont très bons et attachants. C'est au fond ces micro-secondes de plus, ce rythme plus lent, qui fait toute la différence. L'état de décrépitude de Xavier, en petit vieux geignard qui fait du chantage affectif, et celui de Logan, de plus en plus au bout du rouleau, c'est assez bien traité, avec sobriété. Et puis c'est Wolverine : il ne montre jamais ses sentiments autrement que par ses actes. Mais là, il a de plus en plus de mal à agir.

ça, et la perspective qu'une nouvelle génération de mutants voient le jour, avec Logan comme parrain involontaire. Des jeunes qui vont s'inventer de nouveaux codes, en reprenant des codes d'un passé lointain (la scène de western qui inspire Laura, c'est bien vu). Au fond, ce film montre le désordre qu'on peut trouver dans la tête des millenials, qui ont hérité de quasiment un siècle d'images cinématographiques et ont du mal à faire le tri dedans. La génération née après 2000 sera fascinante et chaotique.

Après ces bons côtés, c'est tout de même un film de supéhéros. La course-poursuite hors de l'entrepôt du début fait beaucoup penser à Mad Max : Fury Road, mais avec bien davantage de retenue. Logan feuilletant des comics des X-men, je trouve ça un peu idiot. Ah, et je n'ai pas bien compris les événements ayant amené la situation de départ du film (comment les autres X-Men sont morts ?), mais j'ai la flemme de me plonger dans l'exégèse.

Tous les acteurs jouent bien, à commencer par la fille, ce qui n'était pas gagné.

Synopsis : El Paso, 2029. Logan a un emploi de chauffeur Uber. Il est alcoolo, ce qui lui permet d'oublier un peu qu'il garde caché dans un réservoir désaffecté le Pr. Xavier, gavé de tranquillisants pour ne pas déchaîner ses pouvoirs psychiques. Les autres Xmen n'existent plus, en-dehors d'un détecteur de mutants qui a peur du soleil.
Une Mexicaine lui demande de l'aide pour passer au Canada. Il refuse, puis se laisse convaincre. Un blond assez cabotin (donc méchant) doté d'une main mécanique lui court après. La mère morte, Logan se retrouve avec la fille sur les bras (une préado). Xavier semble la connaître : c'est Laura, une mutante. Le blond revient la chercher avec la moitié de l'armée mexicaine, mais ils parviennent à s'échapper car Laura a les mêmes pouvoirs que Logan. La mère était en fait une employée de Transingen, une firme qui développe des mutants pour en faire des armes de guerre, à partir du code génétique de mutants.

Le trio s'arrête chez une famille d'éleveurs de chevaux. Logan les aide contre les gros bras du coin. C'est un joli moment de répit. Un individu copiant la forme de Logan essaie de tuer Xavier et d'enlever la petite, mais les gros bras du coin reviennent et se prennent une dérouillée. Logan parvient à s'enfuir avec la fille et le cadavre de Xavier, qu'il enterre ensuite. Logan tombe dans les pommes et se réveille chez le docteur. On voit qu'il a une blessure au ventre qui ne cicatrise pas, et la peau couperosée d'un cancéreux. Mais il repart avec la fille. Au bout du rouleau, il s'endort : la fille conduit jusqu'au Dakota.
Il se réveille, voit une cabane en haut d'une colline, s'écroule, se réveille treuillé sur un brancard jusqu'en haut. Ce sont les enfants rescapés sur labo. Ils le soignent, et attendent de lever le camp pour passer au Canada.
Logan voit les forces spéciales arriver, prend la potion revigorante (dangereuse à grosse dose) et fonce sauver les enfants. Grosse baston. Laura arrive à tuer le clone de Wolverine avec la balle en adamantium, mais Logan est salement blessé et son pouvoir de guérison se tarit. Les gamins l'enterrent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 137 fois
1 apprécie

Autres actions de zardoz6704 Logan