Affiche Lola

Critiques de Lola

Film de (1961)

Critique de Lola par bexfs

J'ai découvert ce Demy lors de sa ressortie en salle et j'en ai été ravi. Ça sent bon les débuts de la nouvelle vague avec cette formidable liberté qui y était associée et on y retrouve ce romantisme et cette fausse naïveté emprunte de noirceur propre à Demy. Lire la critique de Lola

Avatar bexfs
9
bexfs ·

Critique de Lola par JimAriz

Jacques Demy commence sa carrière chez lui, à Nantes avec ce petit film, Lola, formidable: Petit film, seulement en apparence car il soulève de belles réflexions sur l'amour. Mais ce que l'on retiendra le plus de ce bijou, c'est la belle Anouk Aimée, formidable, et la mise en scène très élégante de Demy renforcée par une bande original surprenante : Beethoven et le jazz n'ont jamais fait aussi... Lire la critique de Lola

1
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Critique de Lola

En 1961, Jacques Demy, alors âgé de 30ans, décide de réaliser son premier long-métrage intitulé Lola. Avant d'en démarrer le tournage, Demy se voit contraint de revoir ses ambitions à la baisse, lui qui espérait en faire une comédie musicale et de la tourner en couleurs. Le réalisateur, malgré un budget plutôt modeste, parvient à rassembler une équipe technique chevronnée... Lire l'avis à propos de Lola

1
Avatar Hasubn
9
Hasubn ·

Critique de Lola par STEINER

Lola est une sorte de conte de fée pour grande personnes dont la poésie diaphane ne peut que séduire toutes les générations.Avec une nonchalence faussement superficielle, une émotion rentrée, on suit les personnages dans un cadre urbain scrupuleusement délimité, servi par une photographie presque constamment surexposée, donnant au film l’allure d’un rêve blanc.Avec une grace éthérée et un peu... Lire la critique de Lola

1
Avatar STEINER
10
STEINER ·

Critique de Lola par abarguillet

Contrairement à la plupart des cinéastes de la Nouvelle Vague, les Godard, Truffaut, Rohmer, Chabrol, Jacques Demy ne venait pas de la critique, ni de la prestigieuse école de l'IDHEC. Lorsqu'il acheta sa première caméra à quinze ans, il ne connaissait strictement rien au cinéma. C'était un novice qui allait apprendre le métier sur le tas, mais avait quelque chose à dire et entendait le dire à... Lire l'avis à propos de Lola

1
Avatar abarguillet
8
abarguillet ·

Critique de Lola par Claire Magenta

Après plusieurs courts métrages dans la deuxième moitié des 50's, Demy réalise en 1960 son premier long intitulé Lola (sorti en DVD et Blu-ray le 21 novembre dernier par Arte éditions). Ecrit à l'origine comme une comédie musicale filmée en cinémascope et en couleurs, puis finalement tournée en noir et blanc faute de moyens en gommant en prime la dimension musicale, Lola avait tout du film... Lire l'avis à propos de Lola

2
Avatar Claire Magenta
6
Claire Magenta ·

Critique de Lola par Patrick Braganti

Grâce à Agnès Varda et Matthieu Demy, compagne et fils de Jacques Demy, Lola, le premier film de ce dernier tourné en 1960, ressort en 2012 dans une version restaurée. La redécouverte du premier des quatorze longs-métrages du natif de Nantes permet de mieux saisir comment est déjà contenu dans Lola tout ce qui constituera le cinéma à venir du réalisateur des Parapluies de Cherbourg. Une œuvre... Lire la critique de Lola

1
Avatar Patrick Braganti
10
Patrick Braganti ·

Critique de Lola par Le Blog Du Cinéma

Lola est un film de Jacques Demy. Sorti en 1961, il met en scène Anouk Aimée, Marc Michel et Jacques Harden. Lola, danseuse de cabaret à Nantes, attend depuis sept ans le retour de Michel, père de son enfant. Il aurait été aperçu en ville. Lola croise par hasard Roland, un ami d’enfance amoureux d’elle. Lui qui rêve d’aventure, a accepté une affaire louche pour partir en Afrique du Sud. Mais... Lire l'avis à propos de Lola

1
Avatar Le Blog Du Cinéma
10
Le Blog Du Cinéma ·

Critique de Lola par fdasnoy

Sorti cette année après restauration cinquante ans après sa sortie (1962), Lola est une vraie perle. Jacques Demy nous ravit comme à l'accoutumée par son univers fleur bleue, drolatique et quasi burlesque. Comme dans les Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy s’approprie ici l'espace - la ville de Nantes, dont il fait un terrain de jeu et une scène de théâtre où se croisent, se recroisent et... Lire l'avis à propos de Lola

1
Avatar fdasnoy
7
fdasnoy ·