London calling

Avis sur London

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Bouf, vraiment pas top.

L'intrigue est très faiblement développée. J'ai déjà vu ce genre de film en quasi huis-clos, où les personnages ne font que parler de tout et de rien, de sexe et de la vie. Cela peut donner lieu à du très bon. Je pense notamment aux films de Neil Labute que j'apprécie beaucoup. Ici, il n'y a vraiment pas d'objectif principal, on sait que le héros veut parler à son ex mais leur passif est expliqué au fil du film pas des flashbacks rompant la continuité du récit. Les dialogues sont répétitifs (ces expériences sont intéressantes en soi mais elles apparaissent sous forme de répétition et passionnent assez peu dans ce cas-ci), les thèmes abordés peu creusés (comme la question autour de Dieu, en fait aucun personnage n'a rien à dire) et les personnages, bien que caractérisés, assez peu exploités pour ce qu'ils sont (les auteurs préfèrent aborder le background historique plutôt que de jouer avec leurs traits de caractère). En plus, ils ne font que se disputer constamment, se crier dessus, du coup ça devient très vite agaçant.

La mise en scène est un peu molle. On sent la volonté de bousculer le spectateur mais on est loin des excès jouissifs du jeune Guy Ritchie de l'époque. Le découpage fonctionne grosso-modo mais les plans se ressemblent trop et semblent avoir été pris ailleurs. Les (nombreux) plans où un personnage sniffe un rail de coke, j'aurais voulu voir quelque chose d'autre que ce qu'on voit toujours. Les acteurs ne sont pas mauvais, Statham surtout qui est quand même assez bon et c'est bien dommage qu'il se cantonne principalement aujourd'hui à faire des films d'action, mais le côté criard finit par énerver. Cette direction d'acteur, je ne la comprends pas, ça rend le film insupportable. Y a quelques jolies actrices dans ce film, elles ne jouent pas mal et montrent leurs fesses (en culotte) ou décolletés.

Bref, pas terrible.

PS : Y a Louis C.K. dans un p'tit rôle, c'est marrant de le voir mais le pauvre a un rôle complètement anecdotique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fatpooper London