Grand huit

Avis sur Lone Ranger : Naissance d'un héros

Avatar chester_d
Critique publiée par le

Wolverine commence à Nagasaki, Pacific Rim fait surgir de l'océan des formes extraterrestes fossilisées (comme dans La Guerre des mondes de Spielberg), Insaisissables fait exploser l'argent des banques et des milliardaires dans des pluies de billets. La plupart des blockbusters de l'été ont écrit leur histoire sur fond de catastrophe (nucléaire, humaine, économique). Dans ce paysage qui commence à devenir monotone (cela fait douze ans que le cinéma américain digère la catastrophe), Lone Ranger détone. En jetant le western sur les rails d'un grand huit, Verbinski respecte parfaitement son cahier des charges : faire un western destiné essentiellement aux enfants, faire vendre à Disney des figurines Lone Ranger. Mais il réfléchit en même temps à ce que peut être un western dans le cadre d'un blockbuster: une vieille machine lancée à toute vitesse dans un parc d'attractions géant.
Au musée (premier lieu du film), Verbinski préfère donc le parc d'attractions, bien plus excitant: par son rythme frénétique, presque épuisant, le film parvient à faire défiler en 2h30 toute la mythologie du western (mine et désert, Indiens et prostituées, justiciers et outlaws). Pas de pause mélancolique dans cet étourdissant tour de manège. J'y vois plutôt l'ambition gargantuesque du cinéaste (faire tenir tous les westerns dans une grande attraction Disney), sa volonté naïve, émouvante, de restaurer la croyance dans un genre aujourd'hui muséifié. Pour aimer Lone Ranger, il faut accepter ce contrat: croire encore un peu au western (même si ce n'est que pour un tour de manège), redevenir le petit garçon déguisé en cow-boy qui écoute les fables d'un vieil Indien.
En ce qui me concerne, j'ai immédiatement accepté le contrat et j'aime tellement le film que je lui mets un grand huit.
Une critique un peu plus développée se trouve sur mon blog.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
2 apprécient

Autres actions de chester_d Lone Ranger : Naissance d'un héros