"Me, Spirit Walker. From... From great beyond! Hunter of wendingo ... and ... other things."

Avis sur Lone Ranger : Naissance d'un héros

Avatar GymMorrisson
Critique publiée par le

C'est dingue ce qu'on peut entendre sur un film que les gens ont décidé de détester. L'association Gore Verbinski-Johnny Depp nous a offert 3 Pirates des Caraïbes réjouissants (ne parlons pas du 4ème, je deviendrais méchante...) ainsi qu'un Rango déjanté mais qui tient la route. Le genre western semblant l'attirer, Gore Verbinski a donc décidé de faire ce qu'il faisait mieux : un film d'action mêlant de l'humour barjot à des personnages timbrés et une aventure à couper le souffle.

The Lone Ranger a eu droit à toute une ribambelle de définitions : ersatz de Pirates des Caraïbes en mode western, un "bazar bruyant, qui n'a pas de sens et qui n'en finit plus", "trop long, trop bizarre et trop pas drôle" et j'en passe... (si vous voulez lire des critiques négatives, RottenTomatoes s'en donne à coeur joie dans le bashing de ce film). Très sincèrement, je ne les comprends pas toutes ces critiques. Que l'on n'aime pas une oeuvre, certes, chacun ses goûts, mais j'ai l'impression que ce western a subi un acharnement des cinéphiles, tous plus pressés les uns que les autres de descendre ce film parce que "cey tro0w kom pirate d Karaïb tfasson."
Et si, et si... Et si on descendait un peu de son piédestal ? Certes, ce film n'est pas un chef d'oeuvre, il a des points négatifs et il est loin d'être parfait mais il fait exactement ce pour quoi il a été tourné : il divertit. Il fait rire. Il vous fait vous demander comment les héros vont s'en sortir, il vous fait réfléchir à qui est le méchant, le tout en vous donnant une petite leçon d'histoire américaine où, une fois n'est pas coutume, les cow-boys ne sont pas franchement dépeint comme les héros...
N'oublions pas également que ce film a été distribué par Disney, et que, dans un Disney, voir : un indien complètement taré + des blagues à l'humour un peu noir + des gens se faire tirer dessus de manière fréquente + un mec se faire manger le coeur... C'est quand même rare.

Personnellement (bah oui, c'est ma critique après tout), j'ai adoré ce film. J'ai ri tant aux blagues qu'aux gags visuels, j'ai apprécié les effets spéciaux (la première attaque de la locomotive par les bad boys : un bijou), j'ai été ému à plusieurs passages, je me suis attachée aux personnages et surtout, j'ai adoré l’interaction entre Armie Hammer et Johnny Depp. Ma plus grosse déception quant à ce film? Qu'aucune suite ne sera jamais réalisée aux vues des critiques acérées.

"But you can't talk to a dead horse now, can you?! ... You know what? Let me try. s'approche du cheval Hello. If you could just point us in the right direction, we'll take it from here. What's that? ... NOTHING!"

"15 hours I watched you feed that bird... Get on a man's nerves."

"- Nice shot!
- That was supposed to be a warning shot...
- In that case, not so good."

"This ain't what it looks like, mister! I just like them pretty things."

"- Could be worse.
- Worse? How could this be worse?!
- Could develop an itch. On your nose.
- ... I'm not talking to you anymore."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 144 fois
1 apprécie

Autres actions de GymMorrisson Lone Ranger : Naissance d'un héros