TU TE TAIS OU JE TE TAIS

Avis sur Looper

Avatar LaDebauche
Critique publiée par le

Sid tombant au ralenti dans les escaliers. J'aurais aimé que sa tête cogne violemment contre chaque arrète de marche et qu'il atterrisse dans une meute de loups, comme le fantasme de Sabine Azéma dans Tanguy. Le bouzin est complètement ruiné par ce qui représente ma hantise perso des films sympas américains : LE GOSSE "SURDOUE". Il va donc jouer comme un adulte, dire des trucs bien trop sérieux pour lui et tirer des tronches qui seront plus rigolotes que dramatiques. Là c'est joué à son paroxysme avec des scènes terriblement over the top et fournies par des SFX pas géniaux mais non, les grimaces absurdes de ce gamin (moche) me restent en tête et ce n'était vraiment pas un cadeau.

C'est bête car à la manière de Time Out l'an dernier, on a un vague postulat cyberpunk qui nous livre quelques règles et quelques scènes inédites supplémentaires, dommage que le concept de voyage dans le temps apporte son lot habituel d'incohérences (ha oui vazi que je te tue madame Willis pour le fun hein quoi comment on va planquer son cadavre souvenez vous zut alors) et de plans, avouons-le, très moches (quand ils ne concernent pas un gamin qui hurle un slow-mo, ce qui est ultra moche) et le plaisir est un peu gâché quand le personnage principal te spoile le reste du film aussi ouvertement. C'est con dans un objet, de base, très prévisible.

Bref c'est bien dommage parce que c'est à moitié loopé ha ha ha ha ha ha ha hahahahahahahahhiraaargh c'est Looper c'est hystérique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 451 fois
Aucun vote pour le moment

LaDebauche a ajouté ce film à 1 liste Looper

  • Films
    Illustration 2012 : Vus en salle

    2012 : Vus en salle

    2012 est une fantastique année pour cinéphiles avides de productions ricaines, après une année où l'industrie locale se cassait...

Autres actions de LaDebauche Looper