Et ça boucle

Avis sur Looper

Avatar Boons
Critique publiée par le

Encore un énième film d'anticipation avec en toile de fond, le voyage dans le temps. Le point positif, c'est que Rian Johnson ne se risque pas à essayer de justifier les causes et conséquences des actions du passé et du futur. Ça se passe comme ça et puis c'est tout, il n'y a pas d'incohérences grossières sur lesquelles on pourrait débattre pendant des heures. La première partie du film expose le train-train d'un looper (boucleur en français). On a donc le droit à la répétition de plusieurs scènes pour montrer la répétition incessante des mêmes actions, on a aussi le droit à une explication du fonctionnement du truc, au modèle économique de l'organisation et à diverses anecdotes sans intérêt. Et puis, l'intrigue arrive lorsque le héros se voit dans l'obligation de tuer la personne qu'il sera dans trente ans. Et là, ça devient assez bizarre puisque l'on va alterner de pures moments d'actions avec des scènes beaucoup plus calmes. Le tout est mal construit ou tout du moins, il n'est pas habituel. On finit le film en ayant l'impression d'avoir passé trois heures au cinéma alors qu'il n'en dure que 2. Le scénario est correct, on s'en souviendra pas longtemps mais ça tient la route. J'aurai voulu voir des parties pas ou peu exploitées dans le film comme la télékinésie ou les motos volantes. Le réalisateur préfère insister sur les personnages, leur caractère et leur vécu. Selon les critiques que j'ai pu en lire, certains ont apprécié ce travail. Moi, j'aurais préféré plus de détails sur l''univers d'anticipation créé pour ce film. Joseph Gordon-Levitt ne s'en sort pas trop mal, il aurait presque eu l'air crédible si l''horrible voix française n'était pas venue tout gâcher. Bruce Willis a conservé quelques réflexes bad-ass, je pense au carnage qu'il fait et à sa tête en sang. Le petit garçon s'en sort remarquablement bien, j'avais bien envie de lui coller deux trois claques pour qu'il se calme. Par contre, sa mère Emily Blunt n'y arrive pas. A part faire semblant de fumer et appeler Gordon-Levitt à la rescousse pour la seule scène romantique du film, je n'ai pas été convaincu par sa performance en tant que maman, ni en tant que maîtresse de maison. Alors voilà, je ne sais pas trop quoi penser de ce film qui a indéniablement des atouts pour donner quelque chose d'intéressant mais il manque des choses pour en faire une référence de la science-fiction.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 220 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boons Looper