Affiche Los Angeles 2013

Critiques de Los Angeles 2013

Film de (1996)

One Blue Eye.

Passer sous silence l'immense bonheur que j'ai eu de retrouver Snake serait comme tenter de faire un triple piercing labial à la Joconde, une véritable abomination. Quoique. Alors, il serait facile de te dire tout ce que je n'ai pas aimé, tu pourrais t'en faire des colliers et les vendre pour te constituer un petit pécule bien sympathique pour tes vieux jours, tellement j'ai de perles. Mais... Lire la critique de Los Angeles 2013

58 17
Avatar DjeeVanCleef
7
DjeeVanCleef ·

Snake Plissken Wins !

C'était en 1996, quand Carpenter filmait son personnage/avatar faisant un bras d'honneur au drapeau américain et poussant l'action de celui ci à son paroxysme que l'on qualifierait aujourd'hui de terrorisme. A croire que Big John savait déjà que le temps des libertés et du libre arbitre prendrait fin sous un règne sécuritaire tout aussi aliénant que les forces dont il est sensé nous protéger.... Lire la critique de Los Angeles 2013

33 11
Avatar S_Plissken
7
S_Plissken ·

Appelle-le Snake, encore.

On propose à John Carpenter un bon gros paquet de fric pour réaliser une suite à New York 1997 et redonner vie à son cultissime Snake Plissken, à condition d'en faire un bon gros film commercial qui rapporte un bon gros paquet de pognon en retour, parce qu'après-tout, qu'est-ce qui compte à Hollywood hormis ça ? Du coup, pas fou le John, il empoche le blé et signe non pas une suite mais un... Lire l'avis à propos de Los Angeles 2013

33 10
Avatar Pravda
7
Pravda ·

Snake fout la pagaille à Los Angeles !

Si John Carpenter a voulu faire revivre Snake Plissken, l'un de ses personnages fétiches de sa filmographie, sur les grands écrans des salles de cinéma, c'est qu'il était motivé de le faire suite à la grande motivation de l'acteur Kurt Russell ayant interprété ce dernier dans le film succès New York 1997. Et un hors-la-loi... Lire la critique de Los Angeles 2013

24 7
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·

Sad story. You got a smoke ?

Génial, tout simplement génial ! Que faire quand vos producteurs vous demande de refaire un de vos meilleurs succès et rien d'autre pour des raisons purement financières ? Les envoyer chier ? Psss ! Vous diriez non à 5 millions de dollars vous ? Non ! John Carpenter non plus ! Mais Mr Carpenter est malin. Mr Carpenter ne se laisse pas faire ! Alors plutôt que de faire une suite en pate à... Lire l'avis à propos de Los Angeles 2013

51 8
Avatar Daryush
7
Daryush ·

Auto-destruction

"Los Angeles 2013" est un cas très intéressant, car au delà de son aspect série B sympathique, il est matière à beaucoup de réflexion. Parce que quand on s'intéresse un peu à la carrière de l'énorme cinéaste qu'est John Carpenter, on est en droit de se demander pourquoi il a pondu un tel film, qui frôle parfois le nanard au premier abord. 1996, John Carpenter, réalisateur de génie,... Lire la critique de Los Angeles 2013

17 5
Avatar jérômej_
6
jérômej_ ·

L'Alcatraz de l'anti-politiquement correct

Au départ, quand j'avais vu ce film en salles, je me suis demandé ce qui franchement, avait pu pousser John Carpenter à donner une suite 15 ans après à son mythique de chez mythique New York 1997, film symbole de la pop-culture, dont le héros est un rebelle individualiste devenu l'idole de toute une génération. Snake Plissken reprend donc du service, toujours incarné par le... Lire l'avis à propos de Los Angeles 2013

23 4
Avatar Ugly
8
Ugly ·

I Will Survive

Edit 11/21 L.A. L.A. L.A. L.A. La LaLaLaLa LaLaLaLa LaLaLaLaLa LaLaLaLaLaLa LaLaLaLaLa LaLaLaLaLaLaLa LaLaLaLaLaLaLaLaLaLaLaLaLaLaLaLa La La Je viens de le revoir en V.O. et c'est +2 sans hésiter, ce qui modifie mon ancienne critique, quoique pas tant que ça, il suffit de remonter l'original.... Lire l'avis à propos de Los Angeles 2013

4 10
Avatar Toshiba
8
Toshiba ·

Welcome to the Human Race !

S'il ne fallait qu'un film pour réaliser que John Carpenter est un cinéaste politique, ce devrait être ce "Los Angeles 2013" : ses 15 dernières minutes sont ce que notre réalisateur "chou-chou" a fait de plus séditieux, et en tout cas de plus clair. Voir Plissken renvoyer dos à dos la politique impérialiste américaine (et son puritanisme, son fondamentalisme, sa... Lire la critique de Los Angeles 2013

10
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

Welcome to the human race

Il est arrivé ! Le fameux "big one" a eu lieu, ce tremblement de terre séparant Los Angeles du continent Américain, tandis que le gouvernement américain a décidé d'en faire une prison... jusqu'au jour où l'un des détenues décide de neutraliser toutes les sources d'énergie artificielles de la planète... C'était un pari risqué et osé de faire une réadaptation de New York 1997... Lire la critique de Los Angeles 2013

10
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·