Lost Generation

Avis sur Lost Destination

Avatar SimplySmackkk
Critique publiée par le

Dans un Madrid tristounet aux grands murs sans couleurs, Sara est une adolescente paumée. Elle ne sait pas comment se comporter avec sa famille, elle ne trouve pas sa place à l’école. Elle rêve d'un monde fantastique, où les créations urbaines d'un mystérieux artiste, Liriko, pourraient l'emmener. En désespoir de cause, elle décide de sauter de la fenêtre de sa chambre pour en finir. Ce qui aurait dû être sa fin n'est pourtant que le commencement de sa quête pour son identité. Elle passe dans un nouveau monde.

Verbo, son titre original, bien plus parlant, c'est le cas de le dire, est un film audacieux, une sorte de relecture d’Alice au pays des merveilles des années 2000, plus sociale et plus urbaine mais pas moins fantastique. Son esthétisme emprunte au monde de la rue, avec les graffitis, sa bande-son, ou les costumes de ceux qui appartiennent à cette dimension parallèle. L’originalité se trouve aussi dans certains effets spéciaux, dont le degré de qualité peut varier, mais toujours utilisés à bon escient.

Mais aussi et surtout de par son thème, dont il apparaît clairement qu'il s'agit de parler du mal-être des jeunes en utilisant l'angle d'un conte fantastique moderne, en reprenant des codes visuels qui lui sont familiers, quitte parfois à manquer de personnalité, comme ces sweats à capuches vus et revus. Le film évoque la difficulté à trouver sa place et les dangers qui en découlent, du dégoût de soi-même jusqu’au suicide.

Il est évident que Lost Destination souffle le chaud et le froid, qu'il est parfois convaincant, parfois trop grandiloquent, parfois au ton juste et puis à côté de ce qu'il veut dire. Que sa direction artistique ou sa photographie pourront rappeler d'autres films, tandis que d’autres passages le distingueront pourtant. J'ai eu le sentiment de ne pas être le meilleur public mais que le film avait quelque chose à dire, à exprimer, aux jeunes, aux adolescents. Je me suis amusé à penser que ce film pourrait être utilisé en classes. Car il a un élan d'émancipation, d'affirmation, très entraînant qu'il utilise dans un cadre peut-être ballotté mais pourtant, en définitive, bien à lui.

La quête initiatique fantastique d’ Eduardo Chapero-Jackson est une belle curiosité, qui propose un message d’espoir derrière une aventure fantastique. Je ne serais pas surpris que d'ici quelques années le nom de ce film ressorte à gauche et à droite, par des personnes l'ayant vu au bon moment de leur vie. Il a le potentiel pour être rédécouvert par ceux qui se sentiront proches du contenu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 171 fois
2 apprécient

SimplySmackkk a ajouté ce film à 1 liste Lost Destination

Autres actions de SimplySmackkk Lost Destination