Affiche Love

Critiques de Love

Film de (2015)

Critique de Love par Eidole

La manière dont est construit le film, tourné vers le passé, plonge le spectateur dans une intimité profonde. Contrairement à « La vie d’Adèle », je trouve que les scènes de sexe n’ont rien d’écœurant bien au contraire. Il n’y a pas, à mon goût, cet excès de gros plans qui m’ont fait penser que pour Abdellatif Kechiche il est possible de lire dans les fluides échangés l’amour... Lire l'avis à propos de Love

Avatar Eidole
8
Eidole ·

Rien à voir ou presque

Je comprends tout à fait pourquoi ce film à suscité un tel tollé à sa sortie. Des scènes de drogues et de sexe sans aucun filtre. Je ne vous cacherais pas que c’était pour moi le seul intérêt du film d’autant que je n’avais qu’une version en anglais. Car franchement s’il n’y avait pas eut ces scènes j’aurais coupé le film assez vite. D’une part l’histoire a déjà été vue et les allers-retours... Lire l'avis à propos de Love

Avatar Joachès
5
Joachès ·

Hymen à l'amour

Edith Piaf. En chœur, j'entends raisonner l'Hymne à l'Amour de la grandissime Edith. Ses conquêtes fastidieuses, sa vie extravagante pour son époque, ses amours, ses amants. Murphy et sa comparse seraient les Amants du Pont-Neuf. Si Love transperce l'éventail d'un soufflet érotique tant attendu dans les cinémas, il est aussi grandiose. Mais que dis-je, je m'empresse de caresser la conclusion,... Lire la critique de Love

Avatar Terrence Jung Gustav Mckenna
9
Terrence Jung Gustav Mckenna ·

Qu'elle est le but de l'existence ?

On va la faire courte... "Love" fait partie de ces films qui ne laissent pas insensible au premier visionnage (sans pour autant vous marquez à vie). Une fin qui tire en longueur, des longueurs tout court et un personnage féminin des plus agaçants mais une œuvre qui trouve toutefois sa place dans la filmographie du réalisateur. Clins d’œil appuyés (peut-être trop... Lire l'avis à propos de Love

Avatar William Finley
6
William Finley ·

Critique de Love par zauberine

Oui il y a quelques petites longueurs, mais ça ne m'a pas sorti du film. Oui il y a quelques plans serrés sur des queues qui mettront mal à l'aise les puritains qui crient au porno. Mais l'essence du film est juste, belle, réaliste. Je pourrais encore les voir faire l'amour pendant des heures, parce que c'est beau et touchant, parce que Aomi Muyock a juste tellement la classe nue.... Lire l'avis à propos de Love

Avatar zauberine
8
zauberine ·

L'art de la provocation

Love - L’art de la provocation Qui ne se souvient pas de la caméra mouvante, des plans séquences ou encore de l’obscénité qui nourrissent et hantent les scènes d’Irréversible et d’Enter The Void ? Le maitre de la provocation, Gaspar Noé revient avec un quatrième long métrage qui depuis sa présentation en... Lire la critique de Love

Avatar first_name last_name
6
first_name last_name ·

Un porno en CinémaScope

La faiblesse d'écriture nous fait décrocher du scénario au bout de la 16e scene de sexe. D'un narcissisme morbide, Le film ne fait que raconter la vie erotique rêvée du réalisateur, alternant les gros plans sur les pubis et la frénésie de l'addiction. Même la BO est déplorable... Lire l'avis à propos de Love

Avatar Sixtouz
2
Sixtouz ·

Critique de Love par CaDuCi

L’absence globale de trouble permet néanmoins de mettre en lumière une composante non négligeable de l’érotisme : si celui-ci n’affleure pas, c’est parce qu’aucune intelligence ne surgit pour le porter. Lire l'avis à propos de Love

Avatar CaDuCi
2
CaDuCi ·

c'est beau mais c'est chiant

EN CLAIR : On part de ★★★★★ et on ajoute ou enlève des ★ en fonction de. EN PLUS : ★★★ pour l'image générale (ok c'est maniériste mais sérieux c'est bien cadré, la couleur est magnifique, y a quasiment pas un plan à jeter) ★ pour la musique (même s'il abuse un peu sur Satie, ça fait quand même plaiz d'entendre Dirge ou Maggot... Lire l'avis à propos de Love

Avatar Amarok_Czukay
7
Amarok_Czukay ·

Nous trois ou rien

Pas grand chose à dire, je pense que j'ai surtout apprécié le film parce que je l'ai "ressenti". En tout cas pour les craintifs : un film plus beau que subversif. PS. Ce plan à trois sur fond de guitare, simplement sublime. Lire la critique de Love

Avatar Alexis Williams
7
Alexis Williams ·