Un film qui aurait pu surfer.

Avis sur Love & Mercy : La Véritable Histoire de Brian...

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

C'est peu de dire que j'ai terminé Love & Mercy dans un état proche de la colère, car il aborde en fin de compte assez peu ce qui m'intéresse chez les Beach Boys : leur musique. Le réalisateur a fait le choix d'axer son histoire sur Brian Wilson, le compositeur de la plupart des musiques du groupe, véritable génie en la matière, qui a composé jusqu'à 10 albums de 1963 à 1965, et d'avoir crée un album qui est un chef d'oeuvre, Pet Sounds.

Au lieu de ça, c'est surtout concentré sur ses problèmes personnels, sa schizophrénie, sa consommation de drogues qui le rendent parano, et qui lui faire avoir des dommages importants en tant qu'adulte, car il sera suivi par un douteux psychologue, qui lui fera croire qu'il est aux limites de la folie. Et la musique dans tout ça, me direz-vous ? C'est bien là le problème ; c'est comme si on aurait axé Bohemian Rhapsody sur l'homosexualité de Freddie Mercury alors qu'il y avait d'autres choses à dire. Alors oui, les quelques moments dans les années 1960 où on le voit composer à toute vitesse, chercher très vite des idées neuves sont fascinantes, surtout quand on a Paul Dano jouant Brian Wilson, mais toutes les scènes dans les années 1980 où le même personnage est représenté sous les traits de John Cusack me semblent de trop, car ça ne raconte plus rien sur sa musique. Ici, c'est plus axé sur la rencontre avec une jeune femme, Elisabeth Banks, et ses relations avec son psychologue, Paul Giamatti, qui en fait des giga-caisses, mais ça ne parle pas du tout de musique.

D'ailleurs, le véritable Brian Wilson est d'accord avec moi (sans qu'on se concerte) sur le fait que le film est trop axé sur ses problèmes plus que sa musique proprement dite. Cela dit, Love & Mercy n'est pas désagréable, mais il semble passer à côté de son sujet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 45 fois
2 apprécient

Autres actions de Boubakar Love & Mercy : La Véritable Histoire de Brian Wilson des Beach Boys