Avis sur

Loving par ouaillenot

Avatar ouaillenot
Critique publiée par le

Un très beau film sur la ségrégation aux Etats-Unis. Un homme blanc et une femme noire qui s'aiment, se marient mais sont bannis de l'Etat de Virginie pour avoir osé se marier. Ce film a une puissance étonnante dans sa longueur et sa simplicité. A tout moment, je m'attendais à voir débouler des membres du Ku Klux Klan, je m'attendais à voir l'affaire finir en drame. Mais rien de tout ça, et c'est réjouissant. Plus que la question des droits civiques, ce film est profondément ancré dans les sentiments. Il ne s'agit pas ici de réécrire une histoire sublimée ou de dénoncer la société américaine de l'époque de manière virulente. On touche beaucoup plus à la violence symbolique qui imprègne cette société, cette violence plus subtile mais tout aussi dure. C'est une histoire à taille humaine où la petite histoire rencontre la grande histoire bien malgré elle. Chaque personnage est touchant : Richard, un homme simple, ouvrier, qui souhaite vivre sa vie avec la femme qu'il aime sans se poser de questions. Il ressent l'injustice mais il n'est pas vindicatif, comme un être humble à qui on vole le bonheur sans aucune raison. Mildred, sa femme, est plus atteinte dans ses choix par l'injustice qu'elle ressent. Elle aime profondément Richard (amour extrêmement bien joué d'ailleurs), mais elle ne veut pas céder devant l'injustice. Elle veut continuer à voir sa famille, elle veut élever ses enfants à la campagne et elle se laisse finalement séduire par l'idée qu'elle pourrait avoir quelque chose à faire avec le changement qui intervient dans les années 60 et le mouvement des droits civiques. Enfin, les avocats de la famille, animés par un désir ambitieux de changer la Constitution à l'aune des changements en cours. Ils sont un peu plus caricaturaux, mais représentent bien l'intérêt différent qu'ils ont : jeunes avocats, ils sont animés par un double désir complexe de "faire le bien", de changer la société, mais aussi de s'attaquer à un cas historique, de monter jusqu'à la Cour Suprême des Etats-Unis.
Le film montre donc avec justesse la réalité des situations vécues sous la ségrégation, la peur et les aspirations contredites. C'est aussi l'histoire de ces Américains qui ont fait l'histoire malgré eux. Car pour changer la Constitution, pour avoir les arrêts célèbres que nous connaissons de la Cour Suprême, il a fallu que des familles acceptent d'affronter avec courage les labyrinthes judiciaires et les dangers de l'exposition médiatique, qui ont permis de changé l'histoire et la vie de milliers d'autres personnes.
Ce film est à mettre absolument dans sa collection de ces films géniaux qui parlent de la ségrégation, aux côtés de la Couleur des sentiments et du Majordome.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ouaillenot Loving