👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Ce film ne méritant clairement pas une critique construite, je me permets pour la première fois un copier/coller d'un de mes posts sur le thread cinéma de la section guéguerre du forum de Gamekult :

"Lucy, le film le plus LOURD de l'histoire du ciné (spoiler warning mais sérieusement osef n'allez pas voir cette merde).

Que le scénario soit basé sur une connerie passe encore (ça peut être un parti-pris volontaire pour développer quelque chose), mais alors le film qui se prend ultra au sérieux, qui t'explique que :
- en te droguant avec de l'hormone synthétique de foetus tu déploies l'utilisation de tes capacités cérébrales
- que tu peux changer de couleur/coupe de cheveux par la pensée (LOGIQUE)
- que la meuf qui deux secondes auparavant chiait dans son froc devient tout à coup une machine à tuer placide sous prétexte qu'elle arrive à comprendre le chinois
- que Besson avait envie de placer tout l'Introitus du Requiem de Mozart sur une séquence au ralenti sans que ça ait le moindre putain de rapport parce qu'il avait envie de se taper son egotrip de réalisateur adolescent à 55 piges
- en déployant 100% de tes capacités cérébrales tu peux remonter le temps comme si tu manipulais un smartphone et reproduire le plafond de la Chapelle Sixtine en allant toucher le doigt d'un macaque ancestral (mais c'est NUL PUTAIN DE MERDE)
- que la finalité du cerveau de l'humain c'est de devenir Dieu en chiant une clé USB à paillettes


Mais quelle daube bordel."

Je sais je suis vulgaire, mais il y a un moment où la retenue ne sert plus à rien.
Les 2 points sont là parce que le film n'est pas trop long et qu'il n'y a pas de baisse de rythme, mais ce sont bien les seules choses récupérables.
Dr_Chikenman
2
Écrit par

il y a 7 ans

2 j'aime

Lucy
Gothic
2
Lucy

Tebé or not tebé

Nuit. Tisane terminée. Film terminé. Gothic ôte son casque à cornes pour s'essuyer la joue tant il pleure d’admiration. Nomé(nale) quant à elle s'empresse de fuir pour cacher ses larmes de...

Lire la critique

il y a 7 ans

269 j'aime

53

Lucy
Before-Sunrise
5
Lucy

Oui-Oui apprend sa SVT

Luc Besson entre gentiment dans l’adolescence. A vue de nez, il a 13 ans. Ses cours de Science de la Vie et de la Terre l’intéressent beaucoup. Il y a quelques temps, il s’est mis à faire des...

Lire la critique

il y a 8 ans

256 j'aime

87

Lucy
Fritz_the_Cat
3
Lucy

Le cinéma de Durendal, Besson, la vie

Critique tapée à chaud, j'ai pas forcément l'habitude, pardonnez le bazar. Mais à film vite fait, réponse expédiée. Personne n'est dupe, le marketing peut faire et défaire un film. Vaste fumisterie,...

Lire la critique

il y a 8 ans

219 j'aime

102

Summer Wars
Dr_Chikenman
6
Summer Wars

Critique de Summer Wars par Dr_Chikenman

Summer Wars. Un film sympatoche pour tout un tas de raisons, et à la fois crispant pour à peu près les mêmes raisons. Kenji, un jeune lycéen surdoué en mathématiques, prend pour job d'été avec l'un...

Lire la critique

il y a 11 ans

41 j'aime

4

La Route
Dr_Chikenman
8
La Route

A-t-elle une fin ?

Un père et son fils, pris dans les tourments d'une apocalypse hivernale dont on sait peu de choses, vont tous les deux arpenter "la route", espérant trouver un avenir meilleur en rejoignant la côte...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

Sur écoute
Dr_Chikenman
10
Sur écoute

Oeuvre sociale (100% spoiler free)

Résolument une oeuvre dense. Au moment où je rédige cette critique, il m'est difficile de savoir si un angle d'approche est plus pertinent qu'un autre pour commencer à en parler. The Wire, c'est un...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

3