👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Besson s'inspire d'une théorie scientifique datant de la fin du 19e et la met en scène avec son interprétation.

Un sujet intéressant mais sous-exploité pour conquérir un large public donc laisser place au spectacle et aux effets spéciaux. Le fonds de l'histoire se retrouve asphyxié jusqu'à suivre une logique spécifiquement d'action. On n'a pas le temps de s'ennuyer, le rythme est vif et laisse peu de place aux sentiments, la réalisation est suffisamment bonne avec de bons effets spéciaux.

Mais qu'est ce qui était recherché la prouesse de l'action, de l'image ou la mise en scène d'une théorie scientifique ? Les deux apparemment, et quand on veut en faire beaucoup on finit par négliger des choses.

A mon gout une création mal maîtrisée et influencée par l'esprit américain.

Notre : On peut apercevoir certaines références à ses films précédents (Taxi, Le 5e élément...).

adeline_alpert
5
Écrit par

il y a 6 ans

3 j'aime

Lucy
Gothic
2
Lucy

Tebé or not tebé

Nuit. Tisane terminée. Film terminé. Gothic ôte son casque à cornes pour s'essuyer la joue tant il pleure d’admiration. Nomé(nale) quant à elle s'empresse de fuir pour cacher ses larmes de...

Lire la critique

il y a 7 ans

269 j'aime

53

Lucy
Before-Sunrise
5
Lucy

Oui-Oui apprend sa SVT

Luc Besson entre gentiment dans l’adolescence. A vue de nez, il a 13 ans. Ses cours de Science de la Vie et de la Terre l’intéressent beaucoup. Il y a quelques temps, il s’est mis à faire des...

Lire la critique

il y a 8 ans

256 j'aime

87

Lucy
Fritz_the_Cat
3
Lucy

Le cinéma de Durendal, Besson, la vie

Critique tapée à chaud, j'ai pas forcément l'habitude, pardonnez le bazar. Mais à film vite fait, réponse expédiée. Personne n'est dupe, le marketing peut faire et défaire un film. Vaste fumisterie,...

Lire la critique

il y a 8 ans

219 j'aime

102

The Neon Demon
adeline_alpert
8

Une poupée de lumière

Après Drive et Only God Forgives Nicolas Winding Refn nous propose The Neon Demon. On retrouve le style du réalisateur, ambiance hypnotique, temporalité dilatée, personnages fantomatiques , qui sont...

Lire la critique

il y a 5 ans

3 j'aime

Lucy
adeline_alpert
5
Lucy

Blockbuster à la française

Besson s'inspire d'une théorie scientifique datant de la fin du 19e et la met en scène avec son interprétation. Un sujet intéressant mais sous-exploité pour conquérir un large public donc laisser...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime

Inherent Vice
adeline_alpert
7

Voluptes seventies

Mon troisième Paul Thomas Anderson, un réalisateur qui parle aux amateurs de curiosités cinématographiques. Ça tombe bien je suis curieuse. Si vous aussi préparez-vous à voir une histoire qu’on...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime