Bande-annonce
Affiche Ludwig - Le Crépuscule des dieux

Ludwig - Le Crépuscule des dieux

(1973)

Ludwig

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 3
  2. 7
  3. 9
  4. 20
  5. 48
  6. 91
  7. 208
  8. 328
  9. 212
  10. 95
  • 1K
  • 121
  • 1.5K

Louis II de Bavière monte sur le trône à 19 ans. Dédaignant la politique pour la musique, il rencontre Wagner à qui il voue une admiration sans borne.

Casting : acteurs principauxLudwig - Le Crépuscule des dieux
Casting complet du film Ludwig - Le Crépuscule des dieux
Match des critiques
les meilleurs avis
Ludwig - Le Crépuscule des dieux
VS
Le Château du Roi Fou

À la gestion de l’économie, le roi Louis II de Bavière préférait s’occuper de la construction de ses châteaux flamboyants. Plutôt que de subventionner des guerres, il préférait devenir le mécène de Richard Wagner. Personnage fascinant et esthète incompris, Ludwig fut un roi à part dont la folie et les excès finirent par le mener à sa destruction. Il n’est donc pas étonnant que Luchino Visconti, réalisateur italien passionné par la chute des classes nobles, ait décidé de porter sur...

13 8
Méfiez-vous de vos admirations

Ici, la grandeur de l'Homme est involontaire et soumise au rang royal. Ludwig devient donc naturellement Louis II de Bavière contre son gré. Artiste dans l'âme, la personnalité de cet homme en soif de liberté ne correspond pas à ce qu'on attend de lui, le monde dans lequel il vit, malgré sa richesse et son confort, est incompréhensible. Son rang lui accepte depuis toujours une certaine forme de caprice, ce qui lui permet d'accomplir un rêve : accueillir en résidence le grand... Lire la critique de Ludwig - Le Crépuscule des dieux

3 4
Critiques : avis d'internautes (25)
Ludwig - Le Crépuscule des dieux
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Déclin de l'Empire Bavarois

Luchino Visconti en est alors au crépuscule de sa carrière lorsqu'il met en scène Ludwig - Le Crépuscule des Dieux en 1972 (il décédera 4 ans et deux films plus tard), évoquant la vie de Louis II de Bavière. Visconti dresse ici le portrait d'un jeune roi rêveur, amateur d'opéra et plus particulièrement Wagner, s'inventant des mondes imaginaires mais semblant tout le temps en... Lire la critique de Ludwig - Le Crépuscule des dieux

22 5
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·
Le Lys Noir et le Roi des Rêves

Ce fut donc le deuxième Visconti que je me visionne, celui-ci et probablement celui qui reste envers et contre tout mon préféré tant ce film testament est l'essence même non seulement du style à la Visconti mais également du Romantisme allemand si fascinant. mon préféré du Maître, de peu devant le Guépard et au thème similaire : la fin d'un monde auquel il appartenait lui-même en... Lire la critique de Ludwig - Le Crépuscule des dieux

14 3
Avatar Louve  d'Avalon
10
Louve d'Avalon ·
Critique de Ludwig - Le Crépuscule des dieux par abarguillet

La restitution de la version originale de "Ludwig" ou le crépuscule des dieux de Luchino Visconti, film testament tourné trois ans avant sa mort, est une initiative heureuse. A l'époque, le cinéaste travaillait à une adaptation de "A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust et, dans l'attente du financement qui finalement ne se concrétisera jamais, avait décidé de tourner "Ludwig". Mais ce... Lire l'avis à propos de Ludwig - Le Crépuscule des dieux

11 2
Avatar abarguillet
8
abarguillet ·
Critique de Ludwig - Le Crépuscule des dieux par Reureune

Louis II de Wittelsbach, aussi appelé Louis II de Bavière, est l'une des personnalités historiques les plus touchantes qui soit. Il fait parti de ces grands hommes tourmentés, qui, malgré leur noblesse d'âme, ont toute leur vie été condamnés à la solitude et à la mélancolie, car inadaptés à leur statut ou à leur époque. Le film est très fidèle à la réalité historique, telle qu'on la connaît... Lire l'avis à propos de Ludwig - Le Crépuscule des dieux

3 5
Avatar Reureune
8
Reureune ·
Découverte
Symphonie funèbre d'un roi maudit

Luchino Visconti s'est confronté à un personnage d'exception : Louis II de Bavière, ce souverain d'un beau royaume d'opérette, bâtisseur fou de châteaux de contes de fées, romantique attardé, rebelle à la politique, aux guerres et aux complots sordides, et qui ne rêve que d'instaurer dans son royaume un ministère de la beauté et de l'art dont Richard Wagner serait le ministre. Visconti se... Lire la critique de Ludwig - Le Crépuscule des dieux

21 30
Avatar Ugly
9
Ugly ·
Toutes les critiques du film Ludwig - Le Crépuscule des dieux (25)
Bande-annonce Ludwig - Le Crépuscule des dieux