La beauté des monstres et le parti pris du burlesque… qui ne prend pas!

Avis sur Ma Loute

Avatar cinevu
Critique publiée par le

Dumont est un cinéaste radical, et, à cette aune, ne fait pas les choses à moitié, foin de tiédeur ! Il maquille ses personnages de caricature et n’y va pas avec le dos de la cuiller.

Les comédiens ont du tempérament et s’en sortent très bien, voir élégamment parfois, de leurs outrances. Le film lui-même est une outrance. Dumont nous reparle de l’Humanité, mais je ne vois guère ce qu’il veut en dire cette fois-ci, avec cette histoire-là.

Des Bourgeois de Tourcoing arrive en villégiature dans la baie de la Slack. Ils y croisent une famille de pauvres qui se débrouille comme elle peut pour manger de la viande…

Et aussi un improbable commissaire -sonorisé et obèse- lequel dirige -lui aussi comme il peut- une enquête sur d’étonnantes disparitions.

La bande annonce était drôle et surprenante, le film ne l’est pas. Les comédiens sont bien mais… il se développe au cours du film un effet de lassitude devant tant d’excès.

Que faire de ce film, qu’en dire, qu’en penser? Je ne sais pas ce que Bruno Dumont veut me dire.

Une lutte des classes? L’ignorance des plus démunis? Le ridicule d’une grande bourgeoisie?

Alors reste la chose la plus belle de ce film : cette Baie du Nord, lumineuse parfois, sombre et menaçante à d’autres instants, que la photo et le cadre (donc!) magnifient et l’on vient à songer -puisque le film nous laisse faire tant on peut s’en échapper- à de véritables tableaux.
Gloire en soit rendue à Guillaume Deffontaines, le chef opérateur.

Le film a été bien accueilli à la projection cannoise? Ce n’est pas très grave.

Toutes nos chroniques sur le Blog Cinévu

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 268 fois
3 apprécient

Autres actions de cinevu Ma Loute