Give me truth

Avis sur Ma vie avec John F. Donovan

Avatar PolDoe
Critique publiée par le

Introduit par le décès de notre principal intéressé, le film s'amorce au sein de deux temporalités, une en 2006 narrant la vie de John Donovan, avec en parallèle, celle de notre jeune correspondant, Rupert. La seconde se déroule en 2017 avec un Rupert alors âgé de 29 ans. Ce dernier installé à Prague, est interviewé par une journaliste du Times, au sujet de son livre, Ma vie avec John F. Donovan. Le film s'engage comme une rétrospective de cette interview, rythmée par la voix off des différents personnages. Le choix de ces voix off est crucial et il faut leur accorder une attention particulière, car c'est à travers elles que les personnages se confient au spectateur. Néanmoins, n'aurait-il pas été plus judicieux de les intégrer directement dans les dialogues..? ( ce à quoi je vous répondrai : NON CAR IL FAUT DU DRAME ).
Nous pouvons dans un premier temps évoquer la qualité visuelle et sonore de cette nouvelle oeuvre de Dolan. Le réalisateur a l'excellente particularité de nous transmettre à travers l'écran ce que nous pouvons vivre dans le monde réel. Nous sommes alors plongés dans un récit dans lequel nous pouvons tous et toutes participer et s'identifier. Dolan arrive constamment à créer cette ambiance de tension à travers le montage et les mouvements de caméra (notamment durant la réunion familiale).
Il est nécessaire, je le pense, d'en venir aux propos du récit. Le film englobe la relation de deux individus sans ne jamais trop citer et révéler la relation qui subsiste. Le scénario traite alors d'un côté, d'une star se cachant derrière quelqu'un qu'il n'est pas, se révélant lorsque la nuit surgit et s'éteignant au levé du soleil.
Nous retrouvons dans la plupart des oeuvres de Dolan, les relations mère / fils (d'autant plus mis en avant grâce au parallèle des deux récits ) mais également le thème de l'homosexualité (lui aussi dédoublé). Mais au delà de ces thèmes récurrents, ce film se veut comme étant une critique de la société dans laquelle, il faut malheureusement se cacher pour assumer sa carte de star et ne pas être jugé par la presse mondiale, ou éviter harcèlement scolaire.
Mais qu'en est - il de la vérité ? Pourquoi se cacher sous un masque?
Trop d'indices sont laissés au spectateur sans avoir les moindres réponses...

Les thèmes abordés sur ses prises de médicaments, l'évocation de son père parti trop tôt, le visuel sur sa prothèse auditive ????

J'ai lu dans d'autres critiques, que ce dernier opus de Dolan est qualifié comme étant "celui de trop", pour n'avoir vu qu'une infime partie de sa filmographie, nous retrouvons trop souvent le même genre de scènes qu'il exploite dans ses précédentes oeuvres. Le film se répète et s'essouffle à certains moments avec des dialogues ressassant beaucoup trop souvent les mêmes discussions.
Mais quitte à observer la chute d'un homme, ne pouvons nous pas en tirer des leçons concernant notre propre existence ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 218 fois
Aucun vote pour le moment

PolDoe a ajouté ce film à 1 liste Ma vie avec John F. Donovan

Autres actions de PolDoe Ma vie avec John F. Donovan